Foot - L1 - Ligue 1 : « Avec moi, le Championnat ne se serait pas arrêté », affirme Thiriez, candidat à la FFF

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Ancien patron de la Ligue de football professionnel (LFP) et actuel candidat à la présidence de la Fédération française de football (FFF), Frédéric Thiriez est revenu, sur RTL, sur l'arrêt de la saison de Ligue 1 2019-2020. Il affirme qu'avec lui, le Championnat ne se serait pas arrêté. Invité hier de RTL Foot, Frédéric Thiriez a affirmé que, s'il avait été en poste au sein des instances du football français, il n'aurait jamais arrêté le championnat de L1 et L2 le 30 avril dernier. « Avec moi, le Championnat ne se serait pas arrêté, a confié l'ancien patron de la Ligue de football professionnel et actuel candidat à la présidence de la Fédération française de football. Pourquoi la France a-t-elle arrêté son Championnat alors que tous les pays environnants ont continué leurs Championnats ? Il y a quelque chose d'inexplicable. Je crois que je suis assez clair. Depuis quelque temps, le football subit. Il est temps qu'il arrête de subir et qu'il prenne l'initiative. C'est mon intention si je suis élu » lire aussi Frédéric Thiriez : « Je me porte candidat » à la présidence de la FFF Pour rappel, le conseil d'administration de la Ligue avait acté l'arrêt des Championnats de Ligue 1 et Ligue 2 le 30 avril en raison de la pandémie de coronavirus. Le classement final avait été établi sur la base d'un quotient prenant en compte le nombre de points gagnés par matchs joués. Le PSG avait été sacré champion, Marseille et Rennes avaient décroché leur billet pour la Ligue des champions, alors qu'Amiens et Toulouse avaient été relégués en Ligue 2, Lorient et Lens faisant le chemin inverse. Certains acteurs du football français, Jean-Michel Aulas en tête, avaient longtemps milité en vain pour pousser les dirigeants du football à prononcer la reprise de la saison.