Foot - L1 - Ligue 1 : Kylian Mbappé recevra un trophée de meilleur buteur

L'Equipe.fr
L’Equipe

Meilleur réalisateur de L1 pour la seconde saison d'affilée, l'attaquant du PSG sera officiellement récompensé. Pour la seconde saison de suite, Kylian Mbappé a inséré le titre de meilleur réalisateur de L1 dans son palmarès. Il recevra un trophée, mais sans doute pas tout de suite. « Habituellement, cette remise a lieu le soir du dernier match ou dans les jours qui suivent, nous a-t-on fait savoir à la LFP. Les modalités de remise pour cette saison ne sont pas encore connues. » Mbappé officialisé meilleur buteur par la LFP La pandémie de Covid-19 provoque en effet pas mal d'incertitudes, tant elle bouleverse les compétitions. Quand elle a figé la saison 2019-2020, le champion du monde 2018 figurait en tête du classement avec le Monégasque Wissam Ben Yedder, les deux attaquants ayant chacun marqué à 18 reprises. Le classement complet des buteurs en L1 Le Parisien a été sacré roi des buteurs hexagonaux grâce à un point de règlement : le plus petit nombre de penaltys inscrits. Comme « WBY » a frappé trois fois dans cet exercice, son adversaire, qui a de son côté inscrit tous ses buts dans le jeu, a remporté ce classement, instauré officiellement lors de la saison 2007-2008 (le classement officiel des meilleurs passeurs a aussi été créé cette saison-là). La valeur de Mbappé pourrait baisser cet été S'il y avait eu match nul dans le domaine des penaltys, l'arbitrage aurait eu lieu grâce aux autres critères prévus dans le règlement de la LFP pour départager les meilleurs buteurs. Les suivants sont, par ordre d'importance : 2/ celui qui aura donné le plus de passes décisives ; 3/ celui qui aura inscrit ses buts lors du plus grand nombre de rencontres ; 4/ celui qui aura joué le moins de minutes pour inscrire ses buts ; 5/ celui appartenant à l'équipe ayant inscrit le plus de points ; 6/ celui qui aura reçu le moins de cartons rouges ; 7/ celui qui aura reçu le moins de cartons jaunes. Avant que de tels critères ne soient établis, il était possible que plusieurs joueurs finissent ex aequo en tête du classement des buteurs. La dernière fois, ce fut le cas lors de la saison 1993-1994, lorsque Youri Djorkaeff (Monaco), Roger Boli (Lens) et Nicolas Ouédec (Nantes) avaient inscrit 20 buts chacun dans l'ancienne D1.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi