Foot - L1 - Ligue 1 : Montpellier enfonce Toulouse

L'Equipe.fr
L’Equipe

Emmenés par le trio Savanier-Delort-Laborde, les Héraultais ont facilement dominé Toulouse (3-0), ce dimanche. Ils grimpent au cinquième rang. Sevré de victoire en Championnat depuis un mois, Montpellier a profité de la faible adversité proposée par le TFC, ce dimanche, pour relancer la machine. Les joueurs de Michel Der Zakarian ont ouvert le score juste avant la pause par l'intermédiaire de Gaëtan Laborde (43e) avant de faire le break à l'heure de jeu grâce à une tête gagnante de Le Tallec (59e). Même s'ils ont tenté (timidement) de réagir (65e, 80e), Toulouse n'en a pas fait assez pour s'épargner une troisième défaite d'affilée en L1. Pis, ils ont encaissé un troisième but, splendide, inscrit par Téji Savanier (75e). Au classement, les joueurs d'Antoine Kombouaré restent scotchés au dix-neuvième rang, tandis que le MHSC grimpe, lui, à la cinquième place. Aucun Montpelliérain n'a été plus décisif que lui en 2019 (11 buts, 7 passes décisives). C'est dire l'influence d'Andy Delort sur la courbe de résultats du MHSC. Privé de l'ouverture du score après intervention du VAR pour une position de hors-jeu pas franchement évidente (13e), l'international algérien a su se montrer déterminant, juste avant la pause, au prix d'un joli numéro : il s'est joué de William Vainqueur d'une jolie talonnade dos au but avant de servir Gaëtan Laborde, dont la reprise du droit n'a laissé aucune chance à Baptiste Reynet (43e). Cerise sur le gâteau : c'est lui, d'une talonnade, encore, qui a servi Téji Savanier sur le troisième but héraultais. Arrivé au chevet du TFC le 14 octobre dernier en remplacement d'Alain Casanova, Antoine Kombouaré a une nouvelle fois pu constater l'ampleur de la tâche qui l'attend. La victoire obtenue contre Lille (2-1) pour son premier match sur le banc n'a été qu'un leurre. Depuis, les Toulousains se sont inclinés contre Rennes (2-3) et Lyon (2-3) avant de sombrer complètement ce dimanche à Montpellier. Signe des difficultés rencontrées par son équipe, elle a attendu la 80e minute et une tête d'Isimat-Mirin pour solliciter enfin Geronimo Rulli. Dans la foulée (85e), Amian a également contraint le gardien argentin à s'employer mais le mal était déjà fait. Pour la troisième fois d'affilée, Toulouse a encaissé trois buts en Championnat.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi