Foot - L1 - Lille - Christophe Galtier, entraîneur de Lille : « Une situation incroyable »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

L'entraîneur du LOSC Christophe Galtier apprécie l'incroyable parcours de son équipe cette saison, avant son déplacement à Nantes, dimanche (17 heures). « Pouvez-vous nous donner des nouvelles de votre groupe ?
Il manquera Burak Yilmaz, qui continue de faire con travail de réathlétisation. On verra s'il va pouvoir être disponible pour mercredi à Dijon. Et on a une incertitude avec Yusuf (Yazici), qui s'est tordu la cheville, et qui n'est pas sorti aujourd'hui (vendredi). On verra demain il sera sur le terrain, on prendra une décision le matin du match. Benjamin (André) est de retour de suspension. lire aussi La 23e journée de Ligue 1 Nantes reste sur une bonne performance à Saint-Étienne (1-1)...
Ils ont fait un très beau match. Je les ai vus contre Monaco, Saint-Étienne, c'était certainement leur match le plus abouti. Évidemment qu'ils ne sont pas dans une série positive, mais c'est une équipe qui prend forme match après match. S'ils l'avaient emporté à Saint-Étienne, il n'y avait rien à dire. Leur latéral gauche est absent et Pallois sera encore suspendu. Il y a l'adversaire, mais c'est surtout nous. « J'ai mis en garde mes joueurs non pas sur un relâchement mais sur la discipline que l'on doit avoir » Raymond Domenech semble avoir du mal à redresser cette équipe...
Raymond était au coeur du foot depuis des années à travers ses activités, à travers ses observations, il ne pratique pas un foot fermé, il a un football très moderne. Mais quand vous reprenez une équipe qui est malade, il faut un certain temps, je suis bien placé pour le savoir... lire aussi Le classement de Ligue 1 Comment lutter contre un certain relâchement face à une équipe présumée plus faible ?
La dernière fois qu'on avait gagné 3-0 à l'extérieur (à Milan), on avait eu trois jours, et après patatras (2-3 à Brest). Le match à Bordeaux, je l'ai revu deux fois. J'ai dit aux joueurs on a fait un bon match dans pas mal de secteurs mais on s'est mis en danger quand on a eu le ballon car on n'avait pas d'équilibre On ne peut pas concéder autant d'occasions, même s'il est vrai qu'on a un bon gardien. J'ai mis en garde mes joueurs non pas sur un relâchement mais sur la discipline que l'on doit avoir. Le président Olivier Létang a évoqué jeudi soir sa volonté de poursuivre avec vous...
C'est très flatteur et je l'en remercie. Les choses se passent très bien. Mais on a convenu tous les deux qu'il allait y avoir un moment où il faudra qu'on se pose pour discuter.. Mais le calendrier est très serré, il n'y a pas d'urgence, je ne suis pas en fin de contrat, je veux rester focalisé sur le jeu, je ne veux pas m'éparpiller. Mes objectifs sont très clairs à très court terme. On a une situation incroyable, je n'aurais jamais imaginé qu'on puisse en être là. On va trouver un moment en dehors de la série. J'ai apprécié sa déclaration, à l'heure actuelle, les choses se passent bien et on a la même vision des choses. »