Foot - L1 - Lille - Christophe Galtier « soulagé » d'avoir exprimé son inquiétude sur l'avenir de Lille

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Christophe Galtier, l'entraîneur du LOSC, est revenu ce vendredi sur l'entretien qu'il avait accordé jeudi à « L'Équipe », en se disant soulagé de s'être « ouvert ». À l'avant-veille du match qui opposera dimanche (21 heures) Lille à Lorient, l'entraîneur nordiste est notamment revenu ce vendredi, au Domaine de Luchin, sur de l'entretien, accordé jeudi à L'Équipe. Un entretien dans lequel il déplorait l'absence de Luis Campos du club, depuis le 20 août, et s'inquiétait des conséquences fâcheuses que pourrait avoir la rupture du triangle qu'ils formaient avec le président Gérard Lopez. lire aussi Galtier : « On peut basculer du mauvais côté » « Quelles ont été les suites de l'entretien que vous avez accordé à L'Équipe ?
J'ai eu un long échange avec mon président, depuis ; ce qu'on s'est dit restera confidentiel. Je lui ai répondu clairement, il n'y a pas eu de reproche sur l'article en question. Je le répète aujourd'hui, le seul objectif que j'ai est de dire qu'on est meilleurs à trois (Campos-Galtier-Lopez) qu'à deux (Galtier-Lopez). Après, j'ai vu que l'interview avait suscité des débats. Concernant l'information à propos de Marc Ingla, ce qui a été dit hier (jeudi) date du mois d'août (la démission que le directeur général du LOSC, en froid avec Luis Campos, a proposée à son président). Concernant les débats, en aucun cas, quand je dis qu'on est plus fort à trois, je ne veux essayer d'occulte Marc. Je dis trois, en parlant du secteur sportif, je n'avais pas de relation avec Marc car il est du côté administratif. Pensez-vous, après avoir eu votre président au téléphone, que la situation va s'arranger avec Luis Campos ?
Je sais que mon président fait tout pour que les choses reviennent dans l'ordre. Je suis convaincu qu'il va tout faire pour qu'on se retrouve et qu'on continue ce projet excitant. « On travaille tous les jours ensemble et l'ambiance est bonne. Quand Luis (Campos) s'est absenté, au début (en août), il y a eu des questions des joueurs, mais je n'ai pas pu leur répondre » A-t-il été question dans votre conversation avec le président, outre le retour de Luis Campos au club, d'une autre organisation - avec une autre personne - s'il ne revenait pas ?
Je vous le redis : on sera meilleur à trois, le président Luis et moi. lire aussi Campos, loin de Lille mais pas parti Ces problèmes internes peuvent-ils rejaillir sur les performances des joueurs ?
On travaille tous les jours ensemble et l'ambiance est bonne. Quand Luis s'est absenté, au début (en août), il y a eu des questions des joueurs, mais je n'ai pas pu leur répondre. Je ne sais pas si certains sont encore relation avec Luis, ce qui serait normal car certains ont une relation forte avec lui, il est à l'origine de leur recrutement, il a créé des relations humaines avec eux et leur environnement. Mais les joueurs n'en parlent pas. lire aussi Le classement de Ligue 1 Cette interview vous a-t-elle froissé avec des gens du club ?
Non, avec personne. Les échanges avec le président se sont bien passés. Pensez-vous qu'elle puisse faire avancer les choses ?
Je ne sais pas. Vous a-t-elle soulagée ?
Oui cela m'a soulagé de m'ouvrir ».