Foot - L1 - Lille - Christophe Galtier (Lille), après le nul contre l'ASSE : « On a sûrement été pris par l'enjeu »

·3 min de lecture

L'entraîneur du LOSC, Christophe Galtier, a regretté le contenu du match mais aussi la nervosité de son équipe contre Saint-Étienne (0-0) « Comment analysez-vous le match de votre équipe ?
On a fait une très mauvaise entame de match, on n'a pas du tout été dans notre plan de jeu, on est même sortis de ce plan de jeu. Notre bloc-équipe était très étiré, les lignes coupées en deux, il y avait beaucoup de nervosité, on a sûrement été pris par l'enjeu. Au fil du match, cela s'est bien équilibré ensuite. En deuxième période, il n'y a pas eu grand-chose non plus si ce n'est qu'à la fin, on a manqué de réussite. On n'a pas fait le match qu'on attendait. J'aurais une discussion avec mes joueurs pour qu'on soit plus calmes. lire aussi Contrarié par Saint-Étienne, Lille laisse le PSG revenir à un point avant la dernière journée Tout se jouera sur le dernier match à Angers, à l'extérieur, où vous êtes plus à l'aise...
Il n'y aura pas de calcul. Quand on n'arrive pas à gagner, il ne faut pas perdre. À domicile, on a laissé beaucoup de points cette saison. Ce parcours s'est énormément fait à l'extérieur. Ce dernier match sera une finale face à Angers, il faudra faire mieux que le PSG car Paris aura de fortes chances de l'emporter à Brest. On doit retrouver des fondamentaux, avec plus de maîtrise du match sur sa globalité. Christophe Galtier, entraîneur du LOSC « Ce nul nous permet d'avoir notre destin entre nos pieds et nos mains » Comment allez-vous gérer cette nervosité ?
On va rassurer les joueurs sur ce qu'ils savent faire à l'extérieur. J'avais trouvé les joueurs pas relâchés, ni tendus cette semaine mais lors des vingt-vingt-cinq première minutes, l'équipe s'est tendue. On va insister sur ce qu'on sait très bien faire à l'extérieur. Que vouliez-vous privilégier face à Saint-Étienne : vous contenter du nul ou aller chercher la victoire ?
J'étais partagé entre ces deux sentiments car si on s'était exposés totalement et si on avait pris un but, on aurait eu du mal à revenir et pu perdre quasiment le titre. Je ne peux pas dire que je suis satisfait du nul mais vu le contenu du match, je me suis demandé si on ne devait pas garder un certain équilibre en étant plus structurés et en espérant faire la différence. lire aussi Les notes de Lille - Saint-Etienne : Yilmaz et David sans mordant À la fin de la rencontre, on a vu Yilmaz et Sanches houspiller Reinildo resté au sol... Comment gérer cette tension dans le groupe ?
C'est une situation qui existe, on va beaucoup travailler, insister sur le fait que la nervosité ne nous aide pas à réussir des choses techniquement, j'en parlerais avec eux. Il faut de l'énergie, de l'engagement mais avec plus de maîtrise dans la durée du match. J'avais demandé de construire le match mais en face, l'adversaire n'a rien lâché car il était bien organisé, généreux et nous avons buté sur cette équipe. Mais ce nul nous permet d'avoir notre destin entre nos pieds et nos mains. Si on l'avait emporté, rien n'aurait changé dans la préparation du match contre Angers mais on aurait eu un joker car c'est plus facile de faire nul que de l'emporter à l'extérieur. Mais on aura une approche classique. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles