Foot - L1 - Lille - Décevant à Lorient, Jonathan Ikoné symbole des difficultés de Lille

·2 min de lecture

Peu visible dans l'axe puis à droite, l'international français de Lille a confirmé, vendredi à Lorient (1-2), son début de saison compliqué. Il y avait plusieurs Lillois disponibles pour incarner les insuffisances du champion en titre, ce vendredi à Lorient (1-2). Mais au milieu du marasme, les errances de Jonathan Ikoné ont sauté aux yeux. Pour sa deuxième titularisation de la saison, l'international français (4 sélections, 1 but) est passé de l'axe au couloir droit, en fin de première période, sans que cela change quoi que ce soit à l'affaire : le gaucher a été imprécis et peu incisif de bout en bout. Jocelyn Gourvennec, à propos de Jonathan Ikoné « Il doit montrer dans son langage corporel plus de détermination » Et Jocelyn Gourvennec pensait forcément un peu à lui quand il a déclaré, après la rencontre : « On préparait bien nos actions jusqu'aux 40 mètres mais on jouait trop dans les pieds. Après, il ne se passait pas grand-chose. » Avant le match, cette semaine en conférence de presse, l'entraîneur lillois avait évoqué le cas de l'autre enfant de Bondy : « Il n'a pas la régularité qu'il avait, il y a quelque temps [...] il faut qu'il montre aussi plus de détermination. Il doit montrer dans son langage corporel plus de détermination. » lire aussi Les tops-flops de Lorient-Lille C'est raté pour ce coup-ci. Ikoné n'a pas été à la hauteur des dernières séances au Domaine de Luchin. « Pendant la trêve, il s'est bien entraîné, avait assuré Jocelyn Gourvennec. Il se sent bien. Il est très bien à l'entraînement. » Mais au Moustoir, donc, c'est l'autre Ikoné (23 ans) qui s'est invité. Sans ressort, imprécis techniquement, demandant systématiquement le ballon dans les pieds plutôt que dans l'espace, il a été un poids aussi dans le replacement. C'est ce qu'a reconnu son coach, ce vendredi : il a inversé les positions de Yazici et Ikoné « pour que Yusuf ferme plus à l'intérieur. Dans l'axe on laissait trop d'espaces. » lire aussi Gourvennec « déçu » après la défaite de Lille à Lorient : « C'est insuffisant » Théoriquement passé à droite autour de la 35e minute, Jonathan Ikoné s'est beaucoup recentré et n'a pas toujours défendu dans le bon timing. D'ailleurs le but lorientais et venu de ce fameux couloir sur une action où les Lillois ont défendu avec un temps de retard de bout en bout, a rappelé Jocelyn Gourvennec. Qui a sorti Ikoné, remplacé par Lihadji dans la foulée de la réalisation de Moffi. Pas un désaveu. Mais pas le signe, non plus, qu'il comptait sur lui pour renverser le match. lire aussi Le classement de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles