Foot - L1 - Lille, leader de Ligue 1 avec un point d'avance sur le PSG, s'est vu freiné par Brest

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après six victoires consécutives, Lille a été tenu en échec à domicile par Brest (0-0), ce dimanche. Le LOSC reprend la tête devant le PSG, mais ne compte plus qu'un point d'avance sur lui. Le match : 0-0 Premier des quatre derniers candidats au titre à jouer, samedi, le PSG a finalement réussi la meilleure opération du week-end. Après la défaite de Lyon contre Montpellier (1-2) et le match nul de Monaco face à Lorient (2-2), plus tôt ce dimanche, Lille a été accroché par Brest (0-0), 12e du classement, au terme d'un match complètement fermé. Conséquence : le LOSC reprend la tête mais ne compte plus qu'un point d'avance sur les Parisiens. lire aussi Le film du match Face à des Bretons très bien organisés, les Dogues n'ont jamais trouvé la solution pour inquiéter Sébastien Cibois. Le gardien brestois a tout juste été alerté par une frappe croisée de Jonathan David en première période (31e), avant de se faire peur sur un ballon relâché après la pause (58e). Au final, ce sont les joueurs d'Olivier Dall'Oglio qui se sont même créé la meilleure opportunité, sur une frappe de Romain Perraud repoussée par Mike Maignan (34e). C'est un bien triste visage que le leader nordiste a montré. Sa série de six victoires consécutives est terminée. Le fait : le but refusé à David Au coeur de la seconde période, alors que Lille peinait à se montrer dangereux, Jonathan David a cru ouvrir le score (67e). Mais son but a rapidement été refusé par Monsieur Dechepy, pour une main au préalable de José Fonte. Dans la surface, le ballon a rebondi sur le bras du défenseur portugais avant de revenir sur l'attaquant canadien, dont la reprise trompait Cibois. Selon les nouvelles règles de la FIFA, toute main, même involontaire, qui entraîne une occasion ou un but doit être sifflée. L'arbitre a pris la bonne décision. Lille n'a cadré aucune frappe en 13 tentatives contre Brest. C'est une première cette saison pour le LOSC.