Foot - L1 - Lille - Jocelyn Gourvennec (Lille) avant le match à Lorient : « Montrer encore plus de détermination »

·3 min de lecture

À la veille du déplacement à Lorient, la ville de son enfance, l'entraîneur du LOSC Jocelyn Gourvennec attend de ses joueurs une attitude irréprochable. « Pouvez-vous faire un point sur le groupe à votre disposition pour le déplacement à Lorient, ce vendredi ?
Jo Bamba (cuisse) est toujours à l'arrêt, en reprise, Tim Weah (cuisse), aussi, Renato Sanches (genou) également. Enfin, Domagoj Bradaric est aussi à l'arrêt. Encore combien de temps pour Weah et Bamba ? Ils se sont blessés il y a quinze jours simplement, à un jour d'intervalle, on laisse passer quelques jours, on affinera ça après le match de Lorient. « Les joueurs ont très envie de se replonger dans le Championnat » Zeki Celik n'était pas sur la feuille lors de Pays-Bas - Turquie (6-1, mardi). Comment va-t-il ?
Il avait une gêne au mollet, donc ils ont été prudents. Et ça devrait aller pour Lorient. Le président Létang nous disait un peu plus tôt que Jonathan David arriverait en France le jour du match...
Il va nous rejoindre, parce qu'on a besoin de lui ! Il a fait un très bon match cette nuit, il a marqué un beau but, fait une belle passe décisive (3-0 contre le Salvador). On a besoin de lui donc il nous rejoindra à Lorient. Toutes les absences dans le secteur offensif bouleversent-elles votre gestion de l'effectif alors que se présentent sept matches en quatre semaines ?
La vraie question aujourd'hui, c'est de savoir comment on récupère nos internationaux. Hier (mercredi), on a pu faire une séance avec tout le monde (à l'exception de David). Ils ont joué, certains plus que d'autres, mais ils ont l'air tous plutôt en bonne forme. Les joueurs ont très envie de se replonger dans le Championnat. lire aussi La 5e journée de Ligue 1 Peut-on imaginer Burak Yilmaz enchaîner les trois prochains matches en tant que titulaire ?
On verra. On ne peut pas planifier avec le staff d'emblée, comme ça, plusieurs jours à l'avance. Burak a fait un premier match complet, le deuxième il ne l'a pas joué, et le troisième il a joué 65 minutes... Il se sent bien, on a discuté à son arrivée hier. Il était très déçu de la défaite de sa sélection, évidemment. Mais il était très content de retrouver Luchin et enthousiaste à l'idée de rejouer. Je trouve qu'il a de la fraîcheur. Sur la série de matches, on verra. « Lorient représente beaucoup pour moi, après l'affectif, on le met de côté » Comment abordez-vous les jours qui viennent, avec le début de la C1 et le derby à venir ?
Avec beaucoup d'envie. Je ne veux pas encore parler de la Ligue des champions, on aura le temps à partir de ce week-end. Tous les matches sont difficiles, il y a de la vitesse dans toutes les équipes, y compris pour les meilleurs. C'est un beau challenge. On a fait ce qu'il fallait contre Montpellier avant la trêve (2-1). Maintenant, on doit montrer encore plus de détermination pour remonter en haut de tableau. C'est là place de Lille, c'est là qu'on veut être, et les petits points qu'on a lâchés, il va falloir qu'on les récupère petit à petit. Que représente pour vous ce déplacement à Lorient ?
C'est la ville de mon enfance, de mon adolescence. J'y ai joué pendant quatorze ans. C'est un club que je connais très bien, qui a beaucoup, beaucoup évolué ces dernières années, qui s'est installé dans l'élite, ce qui n'était pas le cas quand j'étais jeune. Lorient représente beaucoup pour moi, après l'affectif, on le met de côté. Je suis très content d'y retourner mais c'est un match de compet', et la compet', c'est la gagne, il n'y a que cela qui compte. » lire aussi Le classement de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles