Foot - L1 - Lille - Jonathan Bamba (Lille) : « Mbappé (PSG) n'a pas voulu dire ça »

·3 min de lecture

À deux jours de la réception de Saint-Étienne, Jonathan Bamba a souhaité exonérer Kylian Mbappé des propos qu'il a tenus cette semaine sur le mérite des Lillois s'ils étaient sacrés champions de France. « Comment va le groupe lillois à deux jours du match contre Saint-Étienne, qui pourrait vous offrir le titre ?
On est très bien. Le groupe travaille comme d'habitude. On ne se met pas de pression. Le plaisir et les victoires sont toujours là donc tout va pour le mieux (le LOSC est leader avec 3 points d'avance sur le PSG à deux journées de la fin). lire aussi La 37e journée de Ligue 1 Et au niveau de votre état de forme personnel ?
Je me sens très bien, je suis à l'image de l'équipe, qui tourne très bien. On fait tout ce qu'il faut pour bien performer. Je ne peux pas vous expliquer pourquoi j'ai eu des hauts et des bas, mais tant que l'équipe va bien c'est l'essentiel. « Un excès de confiance pourrait jouer en notre défaveur » Le coach Christophe Galtier a semblé trouver avec vous un management qui vous convient.
Ça fait très longtemps qu'on travaille ensemble, trois ans. Il est proche de moi, il a confiance en moi et me met sur le terrain quasiment chaque week-end. J'ai cette confiance et c'est ce qui me fait être bon sur le terrain. Les joueurs parlent-ils du titre dans le vestiaire ?
Le titre est une vraie possibilité, comme vous dites. On a les cartes en main. À nous de ne pas nous focaliser sur les autres. À nous de bien faire les choses sur le terrain pour finir premiers et faire ça correctement. lire aussi Le classement de la Ligue 1 Kylian Mbappé a considéré cette semaine que si Lille était champion, ce serait davantage le PSG qui aurait perdu le titre que le LOSC qui l'aurait gagné. Comment avez-vous perçu cette déclaration ?
C'est un faux débat, je ne l'ai pas perçue. Il n'a pas voulu s'exprimer comme ça et il a d'ailleurs rectifié sur Instagram. Je ne peux rien dire là-dessus. On a fait un très bon parcours. On n'a eu que trois défaites. Le PSG a peut-être été moins bon mais c'est un grand Lille. Qu'est-ce qui pourrait vous empêcher d'être champions ?
Nous. Un excès de confiance pourrait jouer en notre défaveur. Mais on a un coach et un staff qui sont proches de nous. Ils nous remettent les pieds sur terre. On est focalisés sur le match de dimanche contre Saint-Étienne. « C'est un plaisir de jouer contre eux, mais je vais devoir faire mon boulot pour mon club » Affronter Saint-Étienne, votre ancien club, est-il toujours un rendez-vous particulier ?
Toujours, oui, j'ai été formé là-bas. J'ai des attaches particulières. Je connais des joueurs qui sont restés proches de moi. Des dirigeants. C'est un plaisir de jouer contre eux, mais je vais devoir faire mon boulot pour mon club. Saint-Étienne n'a plus grand-chose à jouer en cette fin de saison...
C'est sur le papier ça. Saint-Étienne est maintenu, mais il a fait un très bon match contre l'OM (1-0) la semaine passée. Leur coach est là pour les mobiliser pour une bonne fin de saison. Il faudra faire les choses sur le terrain. Rien n'est jamais joué. Les débuts de match du LOSC sont meilleurs depuis quelque temps...
On a eu du mal à une période sur les entames de match, alors que ça détermine souvent toute la suite. On l'a vu dans notre dernier match (3-0 à Lens), on a vite marqué (4e) et quand on commence comme ça, le match n'est plus le même ensuite. Le coach a vraiment insisté sur ça les dernières semaines et ça fonctionne bien. »