Foot - L1 - Lille - Lille: Gérard Lopez, «arrangeur plus qu'investisseur»

L'Equipe.fr
Gérard Lopez, le nouveau propriétaire de Lille, a emprunté tout l'argent qu'il a investi dans le club, dévoile France Football dans son édition de mardi.

Gérard Lopez, le nouveau propriétaire de Lille, a emprunté tout l'argent qu'il a investi dans le club, dévoile France Football dans son édition de mardi.Depuis quelques semaines, on savait déjà que Lux Royalty, maison mère de la holding française (L-Holding) qui détient le Losc, était financée «aux trois quarts» par trois emprunts obligataires – une dette émise sur les marchés financiers – émis le 26 janvier, le 22 mai et le 2 juin (voir notre édition du 7 juillet). À l'époque, les proches du propriétaire du club Gérard Lopez assuraient que le créancier n'était autre qu'un «fonds très proche» de l'homme d'affaires luxembourgeois, sans que l'on en sache plus. Dans son numéro de mardi, France Football a dévoilé que ce fonds serait en fait double : Manchester Securities d'une part, mais surtout Elliott, un fonds dit «vautour» pesant près de 30 milliards de dollars (25,5 milliards d'euros), aussi impliqué à hauteur de 300 millions d'euros dans le rachat de l'AC Milan par un investisseur chinois, en avril. «Vautour» car sa richesse est en fait fondée sur des poursuites judiciaires envers des emprunteurs en difficulté, notamment des États comme le Pérou, le Congo et l'Argentine. «Tout cela tendrait à démontrer que Monsieur Lopez est plus un arrangeur qu'un investisseur (...). C'est une base transitoire pour faire ensuite la place à un autre investisseur», analyse un banquier d'affaires interrogé par FF. L'entourage de Gérard Lopez – contacté par le magazine, sans suite – avait déjà émis l'hypothèse de «proposer à un partenaire stratégique d'entrer dans le club» dans les mois ou années à venir.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages