Foot - L1 - Lille résiste à Nice, le PSG leader

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Menés au score pour la première fois de la saison, les Lillois sont parvenus à accrocher le nul à Nice (1-1). Ils reviennent à hauteur du PSG, leader à la différence de buts. Trois jours après avoir été giflé par le Bayer Leverkusen (2-6) en Ligue Europa, Nice n'a pas tendu l'autre joue face à Lille, qui pouvait chiper la 1re place du classement au PSG en cas de victoire. lire aussi Le film de Nice-Lille À l'Allianz Arena, sous une pluie battante, le LOSC, où Christophe Galtier avait choisi de laisser sur le banc Yusuf Yazici, auteur d'un triplé contre le Sparta Prague (4-1) jeudi, a tenté d'emballer le match. Dès la 2e minute, Benjamin André prenait sa chance d'une lourde frappe lourde de 25 mètres, bien boxée par Walter Benitez. Pour son 100e match en Ligue 1, le gardien niçois se montrait encore vigilant sur une frappe en angle fermé de Burak Yilmaz (7e). Au cours d'un premier acte chiche en occasions, les Aiglons se montraient dangereux sur corner, par Morgan Schneiderlin dont la tête était repoussée sur sa ligne par Mike Maignan (13e) puis par Stanley Nsoki qui, oublié par le marquage, ne parvenait pas à cadrer sa tête (39e).

La formation de Patrick Vieira a trouvé la faille juste après la pause, sur un modèle de mouvement collectif initié par Morgan Schneiderlin. Alexis Claude-Maurice servait dans l'axe en profondeur Kasper Dolberg qui résistait au retour de Domagoj Bradaric pour tromper Maignan d'un petit piqué de l'extérieur du droit (49e). Mais, après ce troisième but de la saison de l'international danois qui n'avait plus marqué depuis son doublé à Strasbourg (2-0, 2e journée), le LOSC a vite réagi. Sur une longue transversale, Luiz Araujo trouvait Yilmaz dans le dos de Jordan Lotomba, côté gauche. Le Turc réalisait un somptueux enchaînement poitrine-reprise du droit pour tromper Benitez (57e). Entré dans le dernier quart d'heure à la place de Pierre Lees-Melou, Kephren Thuram a eu la balle de la victoire au bout du crâne. Sur un coup franc d'Amine Gouiri, il sautait plus haut que tout le monde mais sa tête filait juste à côté du montant gauche de Maignan (85e). En fin de match, le portier lillois frôlait l'expulsion en taclant difficilement un ballon hors de sa surface devant Gouiri qu'il heurtait sur l'action. Mais M. Schneider sanctionnait son geste pas totalement maîtrisé d'un carton jaune. lire aussi Le classement de la Ligue 1

On était curieux de connaître la capacité de réaction des Lillois qui n'avaient jamais été menés cette saison. Surpris par le but de Dolberg à l'entame de la seconde période (49e), le LOSC n'a eu à courir après le score que pendant 8 minutes. Le Turc Burak Yilmaz a remis les pendules à l'heure dès la 57e minute, en marquant, d'une puissante frappe du droit, son 4e but de la saison. Avec ce nul, Lille (18 points) revient à hauteur du PSG, qui reste leader à la différence de buts, tandis que Nice demeure 5e, à 4 longueurs. 11 Seul club toujours invaincu en Ligue 1 cette saison, Lille a enchaîné un 11e match sans défaite en Championnat (8 victoires, 3 nuls). C'est la plus longue série en cours en L1 devant Rennes (10) qui avait mordu la poussière face à Angers (1-2) vendredi, en ouverture de cette 8e journée. lire aussi L1 : Rennes perd pour la première fois de la saison face à Angers (1-2).