Foot - L1 - Lille s'appuie sur l'UEFA et propose un calcul pour déterminer un classement en Ligue 1

L'Equipe.fr
L’Equipe

Dans un document envoyé aux instances du football et aux grands corps d'État ce mercredi, le club nordiste milite pour un calcul au mérite sportif et nourrit son argumentation en interprétant une directive de l'instance européenne. Ce mercredi après-midi, le LOSC a fait parvenir aux services du Premier ministre, au ministère des Sports, à la LFP et à la FFF, ses arguments pour le calcul de la fin de saison si la L1 2019-2020 devait être arrêtée. Ce lobbying interprète l'argumentation du l'UEFA et sa directive du 23 avril 2020 qui stipule que « le classement établi suite à l'interruption de la saison devra respecter la notion de mérite sportif appréciée au regard des principes d'objectivité, de transparence et de non-discrimination ». Le plan d'Aulas (OL) pour les play-offs qu'il veut mettre en place en Ligue 1 Dans ce double document de quatorze pages, Lille, qui cherche à récupérer la troisième place du classement, rappelle que l'instance européenne prévoit deux scenarii alternatifs : « La reprise des compétitions dans un format différent et la prise en compte du mérite sportif évalué en cours de saison 2019-2020 dans le cadre d'une procédure de sélection basée sur des principes objectifs, transparents et non discriminatoires. » Comme leur président, Gérard Lopez, l'a expliqué dans un entretien paru sur le site de L'Équipe, les Dogues s'opposent au gel du classement au terme des 27e et 28e journées, évoquant notamment les dynamiques des phases aller et retour, les changements de positions des clubs lors des dix dernières journées, et le fait d'avoir affronté ou pas le PSG deux fois. Pour le club nordiste, enfin, l'homologation d'une saison inachevée ne respecte pas l'égalité de traitement entre clubs, l'article 518 des règlements administratifs de la LFP qui prévoit une phase aller de 19 matches et une phase retour du même nombre de rencontres. Ce règlement notifie aussi que la saison doit se terminer le 30 juin 2020. Ligue 1 : nous avons vérifié les affirmations de Gérard Lopez, le président de Lille Le LOSC propose un modèle mathématique pour reconstituer le format initial des 38 journées. Cette pondération prétend « rééquilibrer le nombre de matches disputés à domicile et à l'extérieur », « exprimer la dynamique propre aux secondes phases de Championnat ». Cela permet à Lille de récupérer la 3e place quand Reims en perd quatre et Saint-Etienne devient barragiste (classement joint).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi