Foot - L1 - Lille - Pour Sven Botman (Lille), le premier penalty à Salzbourg n'était pas justifié

·1 min de lecture
Foot - L1 - Lille - Pour Sven Botman (Lille), le premier penalty à Salzbourg n'était pas justifié
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le défenseur lillois Sven Botman est revenu sur son tacle qui a abouti au premier penalty autrichien, mercredi en Ligue des champions. Et, pour lui, il n'était pas justifié. Le défenseur du LOSC Sven Botman est revenu ce samedi sur la défaite lilloise à Salzbourg, mercredi (1-2) en Ligue des champions. « C'était dur, évidemment, car on avait le sentiment qu'on aurait pu ramener au moins un nul », a confié le joueur. Un revers dû notamment à deux penalties sifflés contre les Lillois, le premier, discutable, pour un tacle du Néerlandais sur Adeyemi. « L'arbitre siffle faute, je ne crois pas qu'il y ait faute car je touche d'abord le ballon et qu'en plus, ils font faute sur Gabi (Gudmundsson), explique encore l'ancien joueur de Heerenveen. C'est une situation qui est difficile à accepter. » Est-ce que si Virgil Van Dijk ou Sergio Ramos avaient fait ce tacle, ils auraient été sanctionnés de la même manière ? On a posé la question à Jocelyn Gourvennec, lequel a répondu : « Vous avez fait la question et la réponse... » Le technicien s'est ensuite penché sur la manière de remédier à ce que les Lillois perçoivent comme une injustice : « Il faut refuser cet esprit-là, qui n'est pas sain pour moi. Mais on ne peut pas se tromper de combat. Quand vous faites un constat et que vous vous sentez floués, on doit agir sur ce sur quoi on peut avoir de l'efficacité. Ne pas perdre le fil parce qu'on a l'impression que c''est injuste. » lire aussi Gourvennec, avant le match face à l'OM : « J'ai senti les joueurs plus révoltés qu'abattus »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles