Foot - L1 - Lille tombe à Clermont avant de recevoir le Séville FC en Ligue des champions

·3 min de lecture

Vainqueur de ses trois derniers matches de Ligue 1, Lille a vu sa série prendre fin à Clermont (0-1), ce samedi. Le LOSC ne prépare pas au mieux la réception du Séville FC, mercredi en Ligue des champions. Le match : 1-0 Enfin lancé après un début de saison inégal, Lille comptait sur son déplacement à Clermont pour engranger de la confiance avant de recevoir le Séville FC, mercredi en Ligue des champions. Mais c'est avec une défaite (0-1) que le LOSC est finalement reparti d'Auvergne, ce samedi. Battus par un adversaire sérieux et réaliste, au terme d'un match où ils ont manqué d'imagination en attaque (2 tirs cadrés sur 9), les Dogues ont manqué l'occasion de monter sur le podium en cas du succès. À l'inverse, les joueurs de Jocelyn Gourvennec voient leur série de trois victoires consécutives s'arrêter, ce qui pourrait profiter à l'OM et Monaco par exemple, à égalité de points avant ce week-end. lire aussi Le film du match Clermont-Lille Le promu n'a vraiment pas volé sa victoire, sa première depuis la deuxième journée, tant il a pris les choses en main. En première période, avant l'ouverture du score de Vital N'Simba (35e, voir ci-dessous), Johan Gastien avait déjà alerté Ivo Grbic, le gardien lillois (19e). Après la pause, face à des Nordistes un peu plus pressants mais toujours maladroits, à l'exception de Xeka et José Fonte, les seuls à avoir contraint Arthur Desmas à s'employer (35e et 70e), Clermont n'est pas passé loin d'alourdir la marque par son capitaine Florent Ogier (58e). Ce succès de prestige permet au CF63 de prendre ses distances avec les mal classés et d'avancer vers son objectif maintien. Le joueur : N'Simba dans la lumière Héros du jour, Vital N'Simba aura dû attendre sa troisième saison et son 64e match pour enfin marquer un but avec Clermont. Arrivé au club en 2018, le latéral gauche a bien suivi après un mauvais renvoi lillois pour inscrire l'unique but de la rencontre d'une frappe sèche (32e). Une réalisation validée par le VAR, Monsieur Wattellier estimant qu'il n'y avait pas faute sur Renato Sanches. N'Simba a livré un match plein, même s'il a plus souffert en seconde période face à la vitesse de Timothy Weah. L'international congolais (28 ans, 1 sélection) aurait aussi pu coûter un penalty à son équipe, pour une main finalement non sanctionnée après l'intervention du VAR (54e). Au final, on retiendra surtout qu'il est devenu le quatrième buteur clermontois seulement cette saison en Ligue 1, après Mohamed Bayo (5), Elbasan Rashani (4) et Jodel Dossou (1).

1 Clermont n'a perdu qu'un seul de ses 20 derniers matches à domicile en Championnat, Ligue 2 et Ligue 1 confondues. C'était le dernier en date avant la réception du LOSC, contre Monaco (1-3). lire aussi Le classement de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles