Foot - L1 - L'OGC Nice en pole pour Christophe Galtier, l'OL s'accroche

·1 min de lecture

Si l'OGC Nice part en pole position pour s'arracher les services de Christophe Galtier la saison prochaine, les dirigeants de l'Olympique Lyonnais l'ont rencontré autour d'un dîner, mardi soir, pour tenter d'infléchir sa position. Il y a ce que Christophe Galtier peut dire et ce qu'il doit garder pour lui, mais la façon dont il évoque le projet Ineos, dans l'entretien publié en début de soirée sur notre site, corrobore nettement ce que nous annoncions dimanche dernier : l'OGC Nice se détache de tous les prétendants de l'entraîneur, pour des raisons d'affinités humaines et de projet sportif. lire aussi Christophe Galtier : « C'est le moment de quitter Lille » Même si les dirigeants azuréens continuent de garder le silence, plusieurs sources indiquent que Galtier sera là pour la reprise du Gym, fixée le 25 juin. Mais il faut encore négocier avec les dirigeants du LOSC, et cela passera par le paiement d'une indemnité car le technicien y est lié jusqu'en 2022. Il faudra aussi résister aux avances de Jean-Michel Aulas, qui n'a pas renoncé à attirer Galtier. Le président lyonnais part de bien plus loin que Julien Fournier, le directeur du football niçois. Mais mardi soir, les dirigeants de l'OL (JMA, Ponsot, Juninho) ont dîné avec Galtier à la Villa Florentine (Ve arrondissement de Lyon). Ils tentent le forcing pour infléchir la décision du technicien.