Foot - L1 - L'OL dépose un recours contre le huis clos de Reims devant le CNOSF

·1 min de lecture

Sanctionné d'un match à huis clos par la LFP (contre Reims, mercredi), l'OL va contester cette décision devant le CNOSF. L'Olympique lyonnais va contester mardi devant le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) la décision de la Ligue de football professionnel (LFP) de faire jouer le match Lyon-Reims à huis clos, mercredi, pour sanctionner l'arrêt de la rencontre OL-OM le 21 novembre. lire aussi Calendrier et résultats de la Ligue 1 Dans un communiqué qui reprend des propos tenus par Jean-Michel Aulas dans L'Équipe ce mardi, le club rhodanien a de nouveau expliqué qu'il s'agissait d'un « acte individuel et isolé », qui ne peut pas être comparé selon lui « à l'immense majorité des incidents collectifs » survenus dans les stades de football depuis le début de saison. « Il est impératif que la distinction soit faite entre les actes collectifs de violence et de dégradations, et les actes isolés que personne ne peut anticiper ou empêcher », a insisté l'Olympique lyonnais. Des filets de protection dans les virages L'OL s'est constitué partie civile contre le mis en cause face à une « possible perte de recette supérieure à 3,5 millions d'euros » pour le match contre l'OM, en cas de remboursement des billets, « sans compter les répercussions de la mesure conservatoire et des suites disciplinaires », dans un contexte déjà difficile de sortie de crise sanitaire. L'OL a parallèlement annoncé l'installation de filets de protection devant les virages de son stade.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles