Foot - L1 - Lorient - Christophe Pelissier (Lorient) retient le positif malgré l'égalisation sur le fil de Monaco

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'entraîneur de Lorient, Christophe Pelissier, préfère voir le verre à moitié plein malgré l'égalisation concédée à la dernière minute par ses Merlus contre Monaco, dimanche à Louis-II (2-2). Christophe Pelissier, entraîneur de Lorient (17e), auteur d'un nul (2-2) à Monaco (4e), dimanche : « Se faire égaliser à la fin, comme ça sur le gong peut engendrer de la frustration mais pas de la déception. J'ai dit aux joueurs que c'était arrivé pour nous contre Dijon par exemple. Il faut donc prendre le positif : notre solidarité exemplaire, nos deux buts, et ce point pris. Ce pour quoi on aurait signé avant le match. Je suis satisfait de ce que montre le groupe depuis cinq matches, avec 11 points sur 15. C'est très bien dans l'optique du maintien. Christophe Pélissier, entraîneur du FC Lorient. « Par rapport à l'aller, je n'ai pas senti de changements du côté de Monaco. C'est Lorient qui a changé » J'avais dit que Monaco était un rouleau compresseur. C'est le cas. Mais cette équipe a eu très peu d'occasions. Par rapport à l'aller, je n'ai pas senti de changements du côté de Monaco. C'est Lorient qui a changé. L'équipe a trouvé un équilibre. L'équipe est plus performante dans son ensemble et permet aux individualités de mieux ressortir. (sur Terem Moffi, double buteur) Il est en train de montrer son véritable niveau. Je l'ai beaucoup suivi la saison dernière, il nous apporte beaucoup en termes de puissance et de qualité offensive. (sur son 100e match en L1) Oui, c'est une fierté, surtout quand on sait d'où je viens. Je n'ai jamais été joueur professionnel, j'ai gravi les étages durant ma carrière, de la Division d'Honneur en montant régulièrement. Je suis très heureux et on s'y habitue. »