Foot - L1 - Ligue 1 : Marseille vainqueur à Strasbourg au bout de l'ennui

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'OM s'est imposé à Strasbourg (1-0) sur son seul tir, à la 72e minute, remportant ainsi un match longtemps soporifique. Le match : 0-1 Entre des Strasbourgeois peu en verve et des Marseillais inoffensifs, le match a longtemps été déprimant, comme si le huis clos déteignait sur les joueurs. Passons donc sur une première période d'une insignifiance absolue, dénuée du moindre frisson, dépourvue de la moindre exclamation. Et allons directement à la 58e minute, marquée par cette frappe de Caci, contrée au départ par Nagatomo et qui a terminé sur la barre. Deux minutes plus tard, un centre de Caci, remisé de la poitrine par Diallo, a permis à Thomasson d'adresser une frappe cadrée (60e). Le rythme, enfin, s'est un peu accéléré, sans devenir fou non plus, n'exagérons pas. Diallo a alors choisi son moment pour se faire un peu plaisir et nous en offrir : amorti de la poitrine, contrôle orienté de la cuisse et volée du droit, hélas non cadrée (69e). lire aussi Le programme de la dixième journée de Ligue 1 Et Marseille ? Entre-temps, Benedetto et Payet ont remplacé Thauvin et Cuisance (65e). Les deux entrants ont participé à l'action du match côté phocéen, à la 72e minute : centre de Payet pourtant... au sol, déviation de la tête de Benedetto et volée majestueuse de Sanson, lui aussi entré en cours de match. L'OM a ainsi ouvert le score sur son premier tir ! Les Strasbourgeois ont alors impulsé des changements à leur tour, sans obtenir la même réussite, alors que la faute d'Amavi sur Zohi aurait sans doute mérité un penalty (90e +2) . À cause de cette défaite, ils restent collés à la 19e place. L'OM, en revanche, se hisse provisoirement en quatrième position.
Le fait : le coaching gagnant de Villas-Boas Trois joueurs entrés en cours de match sont impliqués sur le but phocéen : Payet, Benedetto et Sanson, incorporé à la 46e minute à la place de Gueye. En sortant Thauvin, sans doute fatigué par l'enchaînement des matches, mais aussi Cuisance, sans influence sur le jeu offensif marseillais, le coach portugais de l'OM a été récompensé de ses choix durant la rencontre. En revanche, il a été contraint de sortir Sanson, touché, 31 minutes après son entrée. 1 Marseille devient la première équipe à gagner un match de Ligue 1... en tirant seulement une fois depuis qu'Opta analyse la compétition en 2006-2007.