Foot - L1 - Metz - Après la victoire à Nice, Frédéric Antonetti (Metz) veut « rattraper le temps perdu »

·2 min de lecture

Lanterne rouge de la Ligue 1, Metz a décroché trois points précieux sur la pelouse du 2e, Nice (1-0), samedi. Forcément heureux, Frédéric Antonetti a salué « l'état d'esprit » et « la détermination » de ses joueurs, qui ont tenu ce résultat « avec leurs tripes » en seconde période. Frédéric Antonetti (entraîneur de Metz), après la victoire à Nice (1-0) : « On savait qu'on pouvait faire un résultat. La première période nous a donné raison. On a fait exactement ce qu'on voulait faire. On a un peu trop reculé en deuxième, en laissant l'adversaire arriver trop facilement dans nos 18. Je souligne l'état d'esprit, la détermination de vouloir faire un résultat, une défense très solide, un gardien (Alexandre Oukidja) qui a fait l'arrêt qu'il fallait au moment où il le fallait (devant Delort avant la mi-temps). « Le maintien, c'est un travail de longue haleine » C'est la Première Division. Pour faire un résultat, il faut sortir les tripes. Le maintien, c'est un travail de longue haleine. Ce résultat met en valeur nos trois derniers matches nuls. Ce soir, on a retrouvé l'équipe qui a joué à Marseille (0-0, le 7 novembre). Tout le monde était très bien dans l'état d'esprit. On s'est mis dans la merde, il faut en sortir. Et pour ça, il faut un état d'esprit exemplaire. On a une équipe qui tient la route quand elle est au complet. On l'a prouvé à Paris (1-2, le 22 septembre), à Lens (1-4, le 24 octobre), à Marseille. Il faut rattraper le temps perdu, enchaîner. Mais trois nuls et une victoire, c'est déjà un enchaînement. J'ai senti mes joueurs heureux, heureux d'avoir tenu. Ils l'ont fait avec leurs tripes. Ce n'est jamais facile de gagner un match, surtout pour une équipe comme la nôtre. » lire aussi Nice déchante contre Metz

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles