Foot - L1 - Metz renverse Brest, Reims vient à bout de Strasbourg, Angers se réveille contre Nîmes

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Metz, irrésistible en 2021, a renversé Brest après avoir été mené deux fois au score, ce dimanche (4-2). Angers, vainqueur de Nîmes (3-1), a mis fin à sa série de trois défaites de rang, tandis que Strasbourg a craqué contre Reims (0-1). Un grand Coulibaly relance Angers et enfonce Nîmes Son dernier but en Ligue 1 remontait au mois d'octobre 2017, soit une éternité. Le milieu du SCO Lassana Coulibaly a été le grand bonhomme du match contre Nîmes ce dimanche (3-1), qui a permis à Angers d'enrayer une série de trois défaites de rang pour remonter à la 7e place. L'international malien a d'abord offert l'ouverture du score à Pierrick Capelle, en pressant parfaitement Lucas Deaux pour récupérer le ballon avant d'être altruiste dans la surface (20e). Il a ensuite retrouvé le chemin du but en L1 en reprenant un centre de Doumbia (35e). lire aussi Classement de la Ligue 1 Stéphane Moulin peut dire merci à son milieu, car Nîmes a posé des problèmes, surtout en première période. Bernardoni a été efficace sur une frappe de Ferhat (12e), mais n'a rien pu faire sur le penalty de Ripart (42e), consécutif à une main de Capelle sur un tir de Briançon. Le SCO a toutefois repris deux buts d'avance grâce à Diony sur un centre de Mangani, bénéficiant d'une erreur de marquage d'Alakouch (55e). Les Crocos restent scotchés à la dernière place. lire aussi Le film d'Angers - Nîmes Metz revient deux fois au score et achève Brest Battu lors des trois dernières journées, Brest a fait preuve d'une belle maîtrise collective contre Metz. Mais cela n'a encore pas suffi, face à une équipe messine irrésistible en 2021 (3 victoires, 2 nuls), qui est revenue au score deux fois avant de s'imposer (4-2). L'homme en forme des Pirates, Franck Honorat, a débloqué le match d'une frappe aussi soudaine qu'ingénieuse de l'extérieur du droit, depuis l'entrée de la surface (33e). Mais Metz est revenu quand son maître à jouer Farid Boulaya a marqué d'un coup franc direct plein axe, avec un Larsonneur assez moyen sur le coup (37e). Brest a repris l'avantage après la mi-temps. Sur un centre de Perraud (déjà impliqué sur le 1er but), Mounié a parfaitement remisé vers Cardona, buteur à bout portant (47e). Mais Metz a encore égalisé, quand le jeune Pape Matar Sarr (18 ans), titulaire en l'absence d'Habib Maïga, a marqué son 1er but en L1, sur une frappe déviée par Pierre-Gabriel (73e). Entré à la 54e minute, Papa Ndiaga Yade (21 ans) a profité de l'euphorie pour donner l'avantage aux Grenats (81e), et Metz a confirmé son succès par un penalty de Vagner Dias, enfin buteur en L1 (87e). L'équipe de Frédéric Antonetti grimpe ainsi à la 6e place de Ligue 1. lire aussi Le film de Brest-Metz Strasbourg craque contre Reims Plus d'infos à suivre lire aussi Le film de Strasbourg-Reims