Foot - L1 - Metz - Vincent Hognon (Metz) : « On a l'obligation d'avancer »

L'Equipe.fr
L’Equipe

En conférence de presse, ce jeudi, l'entraîneur du FC Metz, Vincent Hognon, a évoqué le grave accident de la route subi dimanche par Kévin N'Doram et Manuel Cabit. Ce dernier, sérieusement blessé, est toujours hospitalisé. « Pouvez-vous nous donner des nouvelles de Manuel Cabit ?
Il y a un secret médical et je ne peux pas en donner davantage que lui-même (sur les réseaux sociaux). Il est au centre de nos pensées depuis dimanche, comme Kévin N'Doram. On a appris ça dimanche, on pense évidemment aux personnes impliquées dans cet accident. Le plus sérieusement touché, c'est Manu (Cabit). Il a le moral. Je dois aller lui rendre visite demain (vendredi) après-midi (au CHU de Reims, avec Philippe Gaillot, le directeur général adjoint en charge du sportif, et le médecin du club). Comment vos joueurs ont-ils vécu cette semaine si particulière ?
La reprise n'a pas été simple lundi. Aujourd'hui, ce n'est pas que c'est plus simple, mais on a l'obligation d'avancer et de préparer le match à Lille. À part l'entraînement de lundi qui a été un peu différent, car on a parlé aux joueurs avant et on a informé ceux qui ne savaient pas encore ce qui s'était passé, on a essayé de se remettre dans le bon sens les jours suivants. On a repris des entraînements normaux. Inquiétude autour de Manuel Cabit Y compris Kévin N'Doram, ressorti indemne de l'accident ?
Il est indemne physiquement et je dis bien physiquement. D'abord, on a fait un point médical avec lui, lundi. Mardi, il a seulement couru tranquillement. Puis mercredi, il s'est entraîné normalement. On a discuté avec lui pour savoir comme il se sentait. Peut-il être dans le groupe retenu ?
Il peut l'être. On devra juger si on le sent assez bien physiquement et moralement, il donnera aussi son ressenti. Si je dois le prendre dans le groupe, ce ne sera de toute façon pas contre son gré. Tout reste possible. « Kévin et Manu sont au centre des pensées du groupe » Avez-vous songé à la possibilité de mettre en place une cellule psychologique pour soutenir les joueurs ?
On a clairement parlé aux joueurs, on leur a bien expliqué les choses à tous, parce qu'ils sont forcément touchés. On leur a dit qu'on était là s'ils avaient besoin de parler, surtout le staff médical. Il y a des ressources internes (le staff médical) que les joueurs peuvent utiliser, mais ce n'est pas de mon ressort. Ce qui est sûr, c'est que Kévin et Manu sont au centre des pensées du groupe, qui s'est, je trouve, à nouveau bien imprégné dans le travail depuis mardi. Avez-vous déjà vécu ce type d'événements comme joueur et cela peut-il être un ressort de motivation supplémentaire ?
Oui, je l'ai vécu, on avait même perdu un joueur (avec le décès du gardien de Nancy Philippe Schuth, le 20 février 2002, alors que Hognon était son équipier). Ce n'est pas simple. Mais il faut avancer, montrer de la solidarité. Je ne veux surtout pas « jouer » de cela ou m'appuyer dessus. De toute façon, cela vient naturellement. D'eux-mêmes, les joueurs vont avoir un surcroît de solidarité. Jusqu'où cela va-t-il nous mener et cela permettra-t-il de compenser la détresse morale qui a touché mon groupe ? Je n'en sais rien. Mais c'est Manu Cabit le plus important et son énergie positive (qui ressort de ses messages) doit nous donner une leçon d'optimisme. Mamadou Fofana : « On prie pour lui » Juste après l'entraîneur, le défenseur central international malien du FC Metz, Mamadou Fofana, s'est aussi exprimé en conférence de presse : « Comme toutes les personnes du club, la ville et les supporters, on a été très touchés, en tant que joueurs. Ce n'est jamais agréable de travailler dans une atmosphère comme ça. On prie pour lui (Manuel Cabit), on espère avoir des nouvelles rassurantes très rapidement et qu'il reviendra le plus vite possible avec nous. Ce n'est pas évident de jouer ce match (à Lille) mais on va tout donner pour eux (Cabit et Kévin N'Doram). » Le classement de Ligue 1 Le calendrier de la 13e journée de L 1

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi