Foot - L1 - MHSC - Ikoné, merci le PSG !

L'Equipe.fr
L'attaquant parisien Jonathan Ikoné est prêté pour la deuxième saison consécutive à Montpellier.

Prêté par le PSG en janvier dernier, le jeune milieu de terrain s'est fait une place à la Paillade en 600 minutes de jeu. Au point que Louis Nicollin devra batailler ferme face au club de la capitale, son adversaire samedi (17h00), pour le conserver.Loulou l'aime bien. Il l'aime tant qu'il va devoir s'asseoir à la même table que Nasser al-Khelaïfi cet été pour le garder dans son giron : «Il faut qu'on discute avec le PSG pour le garder une année de plus. On souhaite le conserver l'année prochaine et il faut qu'on trouve un accord à trois. On pourrait avoir une attaque Mbenza-Ninga-Ikoné qui serait sympa », expliquait le fils du président montpelliérain au micro de France Bleu Hérault il y a dix jours. En seulement sept titularisations cette saison, Jonathan Ikoné, 18 ans, a fait son petit trou dans l'Hérault et dans le cœur de Louis Nicollin. Une intégration réussie pour l'ailier gauche, sous contrat jusqu'en juin 2019 avec son club formateur.Il a eu papa Mbappé pour entraîneurPour l'instant, Ikoné c'est un but, son premier en pro, et une passe décisive (dès son premier match avec le MHSC) dans l'Hérault. Pas encore aussi lourd et trébuchant que la jeune star monégasque Kylian Mbappé, qu'il connaît bien pour avoir été entraîné par son père à Bondy, mais le principal intéressé admet devoir encore progresser dans la finition, notamment du droit. «C'est un jeune joueur qui doit progresser dans la finition, mais quand il prend le ballon, il se passe toujours quelque chose», soulignait ainsi en conférence de presse Jean-Louis Gasset, l'entraîneur montpelliérain qui l'a également côtoyé à Paris, lorsqu'il était adjoint de Laurent Blanc. Pour le reste ? De la puissance, de la technique, des dribbles à répétition et une bonne frappe de loin.Fan de Ribéry, dans la veine de ComanUne armoire à trophées bien remplie (champion de France – 19 ans, vice-champion d'Europe, tournoi de Doha, champion d'Europe U17), un nom qui parle déjà du côté de la Juventus où on lui avait fait miroiter un contrat pro l'été dernier, des références à Franck Ribéry, Ryad Mahrez ou même Neymar ... Voilà pour compléter le tableau de ce jeune garçon plein d'avenir, dont les dispositions ne sont pas sans rappeler un certain Kingsley Coman. Autant d'arguments qui font que Montpellier va devoir cravacher pour obtenir de le garder la saison prochaine.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages