Foot - L1 - Monaco enfonce un Saint-Etienne réduit à dix en Ligue 1

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À onze contre dix pendant une heure et sauvé trois fois par ses montants, Monaco a pu compter sur un doublé de Ben Yedder pour l'emporter contre Saint-Etienne (3-1). Le match : 3-1 Monaco n'est toujours pas souverain. Même en supériorité numérique pendant 60 minutes, l'ASM s'est défaite tardivement de Saint-Etienne (3-1). La différence est venue d'un doublé de Wissam Ben Yedder entré après l'heure de jeu. Les Verts avaient pourtant su égaliser avant la pause mais ont touché le poteau à trois reprises. lire aussi Le film de Monaco-Saint-Étienne Contre le 19e du classement, l'occasion d'enfin lancer leur saison semblait parfaite pour la troupe de Niko Kovac. Mais en dehors de premières secondes intenses, ce sont les Stéphanois qui ont pris le contrôle des événements. Sur un centre plongeant de Wahbi Khazri, Jean-Philippe Krasso voyait sa déviation frapper le poteau d'Alexandre Nübel. Dans la foulée, le portier allemand était encore sauvé par son montant sur un tir de Denis Bouanga (11e). La partie a semblé définitivement tourner en l'espace de cinq minutes. Kevin Volland a d'abord ouvert la marque d'une frappe puissante au premier poteau, sur transition (28e). Youssouf Fofana a ensuite trouvé la barre d'Etienne Green. Et quelques instants plus tard, le gardien stéphanois était expulsé après avoir fauché Myron Boadu à l'entrée des 16 mètres (33e). C'était sans compter sur les largesses de la défense du Rocher. Profitant de la grande fébrilité de Benoît Badiashile, Bouanga a remis l'ASSE à hauteur avant la pause (41e). lire aussi Les résultats de la 7e journée Le Gabonais a même cru offrir aux siens un succès inespéré après la pause. Mais sa frappe puissante s'écrasait encore sur le poteau de Nübel (57e). Dommage. Car sur l'action suivante, Kolodziejczak se montrait fautif d'un geste étrange de la main dans la surface. À peine entré en jeu, Ben Yedder trompait le jeune Stefan Bajic sur penalty (62e). Le portier de 19 ans sauvait les meubles devant Alexandre Golovine, mais il s'inclinait une dernière fois devant Ben Yedder (86e). Cruel pour des Verts qui s'enfoncent un peu plus alors que Monaco se replace en milieu de tableau. Le joueur : Ben Yedder, entrée saignante Laissé sur le banc au coup d'envoi, Ben Yedder n'a eu besoin que d'une demi-heure pour sortir l'ASM d'un match qui tournait au piège. Diop lui a laissé le soin de transformer le penalty alors qu'il n'avait pas encore touché le moindre ballon. Puis Volland, auteur de son premier but de la saison sur l'ouverture du score, lui a offert le break définitif au terme d'une belle action. Ce doublé devrait faire un bien fou à l'international français et à un Monaco encore balbutiant. lire aussi Le classement de Ligue 1 Le fait : les Verts ne sont pas aidés Déjà en immense difficulté depuis le début de saison, l'ASSE a joué de malchance ce mercredi. Il y a d'abord eu ces deux poteaux consécutifs qui ont empêché Krasso et Bouanga d'ouvrir le score. Puis cette sortie malheureuse qui a coûté un rouge à Etienne Green. Ou encore ce nouveau montant qui a frustré Bouanga alors que le score était de 1-1. Et enfin ce geste maladroit de Kolodziejczak sanctionné d'un penalty. C'en était trop, beaucoup trop, pour une formation qui a la tête sous l'eau.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles