Foot - L1 - Monaco - Niko Kovac (Monaco) : « Je ne veux pas trouver d'excuses »

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Malgré les absences de nombreux joueurs offensifs, l'entraîneur de Monaco Niko Kovac estime son groupe suffisamment armé pour battre Lyon, dimanche (21 heures), dans un match déterminant pour la fin de saison des deux clubs. « Votre effectif a connu un sixième cas de Covid (Golovine) cette semaine. Y a-t-il de l'inquiétude avant ce choc face à Lyon ?
C'est comme ça, vous ne pouvez pas le contrôler alors qu'on fait le maximum au club pour empêcher ça. Je ne veux pas trouver d'excuses. On a un groupe, il est capable d'être compétitif, de faire face à cette équipe lyonnaise. Tous les joueurs disponibles feront de leur mieux. lire aussi Calendrier et résultats de la Ligue 1 Est-ce le pire des moments pour être touché par le Covid ?
Jusqu'à maintenant, on était contents, on avait peu d'absents, on était épargnés. Quoi qu'il en soit, je crois en mon équipe, en mes joueurs. On a un gros adversaire. On donnera tout jusqu'à la dernière seconde. C'est comme ça, on ne se plaint pas. Le quart de finale de Coupe de France face à Lyon (2-0) a été très engagé. Cela va-t-il conditionner le match dimanche soir ?
Je ne sais pas. C'était un match de coupe et le football est un sport de contact. Je ne sais pas ce qu'il se passera dimanche, mais on aura un très bon arbitre, M. Turpin, qui est l'un des meilleurs en Europe. Il n'y aura pas de problème. S'il y a match nul à la 90e minute, donnerez-vous comme consigne à vos joueurs d'aller chercher la victoire pour viser le titre ou un nul vous suffira-t-il pour écarter Lyon ?
Cela dépend du match. Si on met une forte pression et qu'on se crée des occasions, je dirais de continuer. Si on est en défense, je dirais de garder le résultat. Je veux que les joueurs profitent de ce match. On a réussi note but (se qualifier pour une coupe d'Europe). Tout ce qu'on peut faire maintenant est du bonus. Une victoire serait top, un nul serait bien aussi. Mais on est compétiteurs, on veut remporter tous les matches. On est conscients qu'en face il y aura un très bon coach, une très bonne équipe, un très gros club. Mais la vérité sera dite sur le terrain. « Je ne me suis jamais plaint après un match. L'arbitrage fait partie du football » On vous a vu très agacé lors du match de Coupe de France. Y a-t-il une vraie rivalité avec Lyon ?
Non. Je ne veux pas mettre plus de tension. C'est juste un match. On verra dimanche. On aura un très bon arbitre comme je l'ai dit. lire aussi Le classement de la Ligue 1 Vous n'avez pas l'habitude de parler de l'arbitre. Craignez-vous quelque chose pour en parler autant ?
Je n'en parle jamais. Je sais que l'arbitre fait toujours de son mieux. Je dis juste qu'on en aura un bon. Je ne fais rien pour le pousser dans notre sens. Il fera son travail du mieux possible. Je ne me suis jamais plaint après un match. L'arbitrage fait partie du football. Djibril Sidibé disait la semaine dernière que le collectif tournait bien et que des absences pouvaient être le seul grain de sable. Le pensez-vous aussi ?
Ça peut l'être, mais c'est une grosse opportunité pour l'équipe de montrer encore une fois notre caractère. Je crois totalement en mes joueurs. L'atmosphère est top. Le travail à l'entraînement est excellent, donc je ne vois pas de raison pour laquelle on ne serait pas en mesure de battre Lyon. lire aussi Kevin Volland (Monaco) : « Ce sera un match vraiment très dur » On peut imaginer Lyon touché mentalement après leur défaite contre Lille (2-3). Votre rôle sera-t-il de finir le travail ?
C'est un gros club, avec de grandes ambitions. Ils ont joué une demi-finale de Ligue des champions la saison passée. Ils vont sentir une forme de pression, c'est clair. Si on gagne, on pourrait mettre fin aux espoirs de Lyon, mais c'est loin. Ce n'est pas en parlant qu'on y arrivera. C'est en travaillant. « Fabregas, il est en forme. Et mon sentiment, c'est qu'il a très envie de jouer » Le jeune Valentin Decarpentrie s'est entraîné avec les professionnels toute la semaine. Était-ce pour pallier les absences offensives ?
Tout à fait. Mais de ce que j'ai vu, c'est un bon joueur. Je n'aime pas quand un jeune joueur ne saisit pas son opportunité. Lui, il s'est donné à 100 % cette semaine. C'est ce que j'attendais de lui. Cesc Fabregas est-il apte à jouer 90 minutes ?
"Golo" (Golovine) et Gelson (Martins) ne sont pas disponibles. "Jove" (Jovetic) et Sofiane (Diop) également. Pour les autres joueurs qui reviennent du Covid, on doit suivre le protocole. On pourra en utiliser deux ou trois, mais on verra les possibilités de les introduire dans l'équipe. Quant à Fabregas, il est en forme. Et mon sentiment, c'est qu'il a très envie de jouer (Il sourit). »