Foot - L1 - Montpellier-Bordeaux - Affrontements entre supporters de Montpellier et Bordeaux : le préfet de l'Hérault dénonce des « clubs de hooligans »

·1 min de lecture

Le préfet de l'Hérault, Hugues Moutouh, a qualifié de « honte » et de « lèpre du football » les supporters de Montpellier et de Bordeaux ayant participé à une rixe mercredi, en marge du match de Ligue 1 opposant les deux équipes à la Mosson. Après qu'une rixe entre supporters montpelliérains et bordelais a fait 16 blessés (dont 6 sont hospitalisés) mercredi, en marge du match de la 7e journée de Ligue 1 entre le MHSC et les Girondins (3-3), le préfet de l'Hérault, Hugues Moutouh, a dénoncé sur BFM TV des « clubs de hooligans ». Si le car des supporters des Girondins a été caillassé à la sortie de l'autoroute, il est « trop tôt » à ses yeux pour parler d'un guet-apens. « Je remarque que les prétendues victimes sont descendues d'un bus (sic) cagoulées, avec des barres de fer, en utilisant également des fumigènes, a précisé Moutouh. Je crois que les responsabilités sont largement partagées. Je tiens à dire que ces gens-là sont la honte du football et du sport. En tant que préfet, je n'accepte absolument pas que ces rixes aient lieu dans les rues de l'agglomération montpelliéraine. » « Si le retour du public dans les stades veut dire le retour des hooligans, il faut prendre des mesures » Alors qu'une enquête devra déterminer « les responsabilités de ces individus, qui seront déférés devant le tribunal judiciaire », le préfet a ajouté qu'il avait « bon espoir qu'on arrive à identifier quelques autres coupables, au-delà des personnes qui se sont présentées à l'hôpital ». lire aussi Les tops-flops de Montpellier-Bordeaux : Savanier et Onana se sont baladés « Si le retour du public dans les stades veut dire le retour des hooligans, il faut prendre des mesures », a lancé Moutouh, qui a décrit ces supporters se conduisant « de façon inadmissible » à « la lèpre du football » : « Le football, c'est du sport, c'est la joie, on y va en famille. [...] Il faut se montrer extrêmement ferme et interdire de stade les personnes qui commettent ce genre de violence. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles