Foot - L1 - Montpellier fait match nul à domicile contre Strasbourg

·2 min de lecture

Deuxième nul de suite à domicile pour Montpellier, qui a été tenu en échec par Strasbourg (1-1) ce samedi en Ligue 1. Le match : 1-1 La trêve internationale va faire le plus grand bien à Montpellier : le MHSC glisse doucement au classement et va devoir se réveiller avec les matches à venir contre Lens et Monaco. Après avoir lâché des points contre Bordeaux à La Mosson (3-3), les Pailladins n'ont pas pu battre Strasbourg (1-1). lire aussi Le film de Montpellier-Strasbourg Ils ont pourtant très bien débuté le match. Si Estève n'a pas ouvert le score pour quelques centimètres (19e), Mollet a battu Sels d'un tir sous la barre après une remise de Germain (22e). Malgré l'absence de Thomasson (suspendu) et de Diallo (sur le banc), le RCSA a été au niveau. Ajorque a vu Souquet sauver devant lui (22e) mais a parfaitement remis en retrait pour Gameiro, qui a égalisé (28e). 0/4 Montpellier reste sur quatre matches sans succès (3 nuls, 1 défaite). Les Alsaciens, qui ont marqué lors de chacun de leurs huit derniers déplacements, ont eu d'autres occasions (64e, 74e, 75e). Décevant, Savanier aurait pu marquer à la 63e après une superbe action personnelle mais Sels a repoussé. Le gardien des Bleus a aussi eu la chance de voir Germain prendre le ballon de l'épaule et non de la tête, à la 60e. Avec sept points lors des quatre derniers matches, Strasbourg avance bien. lire aussi Le classement de Ligue 1 L'homme : le déclic pour Gameiro ? S'il avait marqué lors de la deuxième journée contre le PSG (2-4), Kévin Gameiro était toujours à la recherche du bon rythme. Muet depuis six matches, l'attaquant de 34 ans était d'ailleurs grincheux (et maladroit) cette semaine à l'entraînement. Cela n'a pas empêché Julien Stéphan de le titulariser à Montpellier. Choix payant puisqu'il a égalisé à la 28e, après avoir crocheté Mamadou Sakho avec lequel il a été sacré champion de France sous le maillot du PSG en 2013. L'ancien joueur de Valence et de l'Atlético aurait pu inscrire un doublé mais il a manqué sa reprise, seul en retrait (64e). Mobile, disponible, il a retrouvé par moments son jeu dans les petits périmètres (52e), sa précision dans les passes (81,5 % de réussite) et ses contrôles soyeux (56e). Encourageant ! lire aussi La 9e journée de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles