Foot - L1 - Montpellier - Jean-Louis Gasset (Montpellier): «Trop de pression»

L'Equipe.fr
Largement défait par Lille à domicile (0-3), Montpellier voulait se sauver trop vite et a craqué sous la pression selon Jean-Louis Gasset, qui a reconnu ses torts.

Largement défait par Lille à domicile (0-3), Montpellier voulait se sauver trop vite et a craqué sous la pression selon Jean-Louis Gasset, qui a reconnu ses torts.Jean-Louis Gasset (entraîneur de Montpellier): «J'ai de la colère contre moi-même. Au regard de l'état de mon équipe, j'ai mis trop de pression sur ce match. Je voulais que l'on s'en sorte dès ce match. J'ai peut-être occulté que certains joueurs n'ont qu'une quinzaine de matches en Ligue 1. Cette pression était trop forte pour eux. J'étais nerveux et mes joueurs l'ont peut-être senti. Je languissais d'en finir. Lille nous a fait une démonstration d'efficacité. Il a mis trois buts en trois ou quatre occasions. Nous avons une multitude de coups de pied arrêtés. Mais, nous n'avons jamais réussi à entrer dans ce match. C'était un jour sans.(Incident à la mi-temps avec l'arbitre ?) C'est l'aboutissement du début de match, d'un penalty un peu sévère. On voulait tellement enfoncer le clou que nous avons perdu de la lucidité. Je me suis excusé auprès de l'arbitre si certains propos l'ont égratigné. Je n'ai pas le droit avec autant d'expérience de disjoncter sur un truc comme ça. Je languis que Montpellier soit sauvé. Les résultats ne nous sont pas défavorables dans la mesure où les équipes mal classées ont perdu. Il n'est pas exclu qu'une équipe gagne trois matches».

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages