Foot - L1 - Montpellier se relance contre Saint-Étienne, toujours sans victoire

·2 min de lecture

Valère Germain a inscrit son premier but avec Montpellier et le deuxième de son équipe contre Saint-Étienne, dimanche (2-0). Le match : 2-0 La chaleur sur la Mosson, dimanche (28 °C à l'ombre au coup d'envoi), n'aura pas nui au rythme d'un match truffé d'occasions qui a basculé en faveur de Montpellier sur un coup de patte de Mavididi et le premier but de Valère Germain avec son nouveau club (2-0). Si les Héraultais se relancent après leur défaite (1-2) à Lille avant la trêve internationale, les Verts restent sans victoire (3N, 2D) et muets pour la première fois en cinq journées, malgré l'entrée de leur recrue Ramirez. lire aussi Le film de Montpellier - Saint-Étienne Les visiteurs ont manqué d'efficacité sur leurs premières situations par Nadé (4e), Bouanga (6e) et surtout Camara sur un service de Nordin au point de penalty (19e). Hamouma a encore obligé Bertaud à se détendre (30e), mais c'est Mavididi, servi par l'inévitable Savanier, qui a trouvé le petit filet de Green sur un subtil plat du pied (32e). Savanier, encore très fort dans son jardin, avait déjà menacé le but stéphanois (20e). lire aussi Le classement de Ligue 1 Si Hamouma a gâché une occasion d'égaliser juste avant la pause sur un nouveau service de Nordin (45e+2), la reprise a été à l'avantage de Montpellier, d'une nouvelle frappe dangereuse de Savanier sur le coup d'envoi au moment qu'attendait tout un stade : le premier but avec sa nouvelle équipe de Germain, après un numéro de Mavididi côté gauche (2-0, 62e). Il ne s'est plus passé grand-chose. Ramirez, entré à la place de Nordin à l'heure de jeu, a été repris par Sakho mais a eu le temps de laisser entrevoir sa qualité dans la surface (82e). Le joueur : Téji Savanier a fait parler sa technique Le meneur montpelliérain, même souffrant du dos, a encore multiplié les gestes techniques, à l'image de ce sombrero qui a fait hurler de joie la Mosson (8e). L'extérieur du pied qui a servi Mavididi pour l'ouverture du score (32e) n'était pas mal non plus, sa deuxième passe décisive de la saison. Moins heureux sur coup franc (15e, 24e, 47e), il aurait marqué son 2e but de l'exercice sans une déviation in extremis de Kolodziejczak (20e) ou un salvateur réflexe de Green (46e). 9 Cela fait plus de neuf mois (6 janvier 2021) que Valère Germain n'avait pas marqué en Ligue 1. C'était avec Marseille, à l'Orange Vélodrome, contre... Montpellier (3-1).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles