Foot - L1 - Montpellier - Les ultras de Montpellier boycotteront les matches à cause du passe sanitaire

·1 min de lecture

La Butte Paillade 1991 et Armata Ultras 2002, deux groupes de supporters de Montpellier, ont décidé de ne pas se plier au passe sanitaire, alors que la billetterie pour le premier match de la saison, face à l'OM (le 8 août), s'est ouverte ce lundi. Le stade de La Mosson sera-t-il surtout rempli de supporters marseillais pour le premier match de la saison, le dimanche 8 août (20h45) ? La billetterie de Montpellier pour cette rencontre face à l'OM s'est ouverte ce lundi pour l'achat de places individuelles, alors que la campagne d'abonnements n'a toujours pas été lancée. Et il ne devrait pas y avoir beaucoup de sollicitations, notamment pour la tribune Heidelberg où se rassemblent habituellement les groupes de supporters du MHSC. Des regroupements prévus autour du stade Deux d'entre eux, La Butte Paillade 1991 et Armata Ultras 2002, ont publié un communiqué, en fin de semaine dernière, pour signifier qu'ils n'accepteraient pas le passe sanitaire et donc qu'ils boycotteraient les matches de leur équipe dans ces conditions, tout en se regroupant aux abords de l'enceinte. « Nous, Ultras de Montpellier, avons décidé de ne pas nous plier aux mesures liberticides engendrées par le Pass Sanitaire, est-il écrit dans le communiqué publié sur les réseaux sociaux. (...) Au-dessus des considérations politiques et financières liées au Covid, nous refusons simplement la mise en place d'une dictature insidieuse, la dictature du "C'est pour votre bien". (...) Nous envoyons par la présente un message clair à nos sympathisants : tenez bon et ne cédez pas ! »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles