Foot - L1 - Nîmes - Bernardoni, Briançon, Benrahou... Bernard Blaquart fait le point sur le mercato de Nîmes

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'entraîneur, dont l'avenir sur le banc de Nîmes est très incertain, espère conserver ses meilleurs éléments à l'intersaison. Alors qu'il attend désespérément de s'entretenir avec son président, Rani Assaf, auquel il devrait annoncer son intention de quitter son poste, l'entraîneur des Crocos, Bernard Blaquart, a fait le point dans un entretien au « 11 de Nîmes » sur les autres dossiers chauds du mercato gardois. À commencer par celui du gardien Paul Bernardoni, prêté pour la deuxième année de suite par Bordeaux et notamment convoité par Angers. « Sa cote monte. Je sais que Bordeaux en demande beaucoup. Angers n'est pas loin de ce que demande Bordeaux, explique l'entraîneur gardois. Après, la question que Nîmes doit se poser est : " est-ce que pour un garçon comme ça, on dit qu'on ne peut pas s'aligner, ou est-ce qu'on fait un effort en pensant que dans un an ou deux, ça vaudra encore plus? ". Maintenant, il ne faut pas faire de folie non plus. » « Briançon, j'aurais tendance à dire que c'est le bon moment » Autre cadre, Anthony Briançon est notamment suivi par le voisin montpelliérain. « C'est le capitaine, ça va faire huit ans qu'il est au Nîmes Olympique. C'est un pilier de l'équipe, un leader, applaudit Blaquart. Il a 25 ans, est-ce qu'il aspire à grandir, à évoluer dans un club plus huppé ? J'aurais tendance à dire que c'est le bon moment, même si j'espère qu'il va rester. Il a encore deux ans de contrat à Nîmes. Il faut que tout le monde y trouve son compte. » Prêté avec option d'achat par Bordeaux, le jeune milieu offensif Yassine Benrahou (21 ans), symbole d'un mercato hivernal réussi et du renouveau nîmois après la trêve, devrait lui bien rester, même si rien n'est encore officiel. « Il y a une date butoir et pour le moment, nous n'y sommes pas arrivés, précise Blaquart. Il y a une volonté de la part du club de le conserver, puisque la clause libératoire n'est pas énorme. Il y a une volonté du garçon de rester chez nous. Donc je pense que c'est un dossier qui se fera en temps voulu, sans problème. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi