Foot - L1 - Nîmes - Nîmes : Rani Assaf remet la pression sur l'Association

·1 min de lecture

Si l'Association ne lui laisse pas la voie libre concernant le centre de formation, le président nîmois Rani Assaf déclenchera jeudi une procédure de sauvegarde devant le tribunal de commerce, comme il l'a expliqué aux salariés. Quatre jours après les révélations concernant un possible dépôt de bilan de Rani Assaf à Nîmes, le président a rencontré les salariés du club, dont quelques joueurs, ce mardi matin. Lors de cette réunion, il a remis la pression sur l'Association (section amateur). Selon Midi Libre, si elle ne lui laisse pas gérer le centre de formation comme il le souhaite (à moindre coût, donc sans agrément), il entamera une procédure de sauvegarde auprès du tribunal de commerce. lire aussi Michel Parmentier : « Je regarderai avec beaucoup d'attention » Le dépôt de bilan n'est pas encore à l'ordre du jour, le club n'étant pas en cessation de paiements. Il a convoqué un conseil d'administration extraordinaire jeudi pour acter sa décision. La balle est de nouveau dans le camp de l'Association, qui a refusé sa proposition vendredi soir.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles