Foot - L1 - Nantes accroche Saint-Etienne

L'Equipe.fr
Saint-Étienne a concédé un match nul à domicile contre Nantes (1-1) qui n'arrange personne dans la course à l'Europe. Les deux équipes font du surplace au classement.

Saint-Étienne a concédé un match nul à domicile contre Nantes (1-1) qui n'arrange personne dans la course à l'Europe. Les deux équipes font du surplace au classement.Le match : 1-1Boostés par le nouveau nul concédé par l'OM, à Toulouse, Stéphanois et Nantais ont mordu d'entrée dans ce match. À commencer par Monnet-Paquet qui, après avoir mal ajusté son centre en retrait (6e), a écrasé une frappe (7e). Mais Nantes n'est pas une des équipes en forme du printemps pour rien. Dubois l'a vite rappelé en cherchant la lucarne opposée de loin (8e). Puis, Selnaes contra Rongier dans sa surface (15e). La troisième fois fut la bonne pour les Canaris. Servi dans la surface par Kacaniklic, Nakoulma résista à Florentin Pogba pour glisser le ballon à ras de terre dans le petit filet opposé (15e, 0-1).Mené, l'ASSE se procura deux grosses occasions d'égaliser. La première, sur un centre côté droit de Pierre-Gabriel pour la tête de Beric, renvoyée par la base du poteau droit (28e). La seconde, sur un coup franc de Saivet repoussé par Dupé (30e). Saint-Étienne venait de laisser passer sa chance. Nantes en fit de même quand Kacaniklic, servi par Sala, manqua le cadre à bout portant (40e).Le film du matchLes sifflets raccompagnant les vingt-deux acteurs au vestiaire, sur la route duquel la tension se révéla palpable entre les deux camps, en disaient long sur la frustration des Verts de ne pas être parvenus à égaliser et des Nantais, d'avoir loupé l'occasion de faire le break. Revenus les premiers sur la pelouse, les Stéphanois semblaient décidés à égaliser au plus vite. Mais Dupé s'envola encore sur la frappe de Saivet, tandis que le missile de Selnaes ne trouvait pas le cadre (47e).Christophe Galtier, l'entraîneur de l'ASSE, tenta alors un coup tactique en faisant reculer Saivet au poste de Selnaes, remplacé par Corgnet, entré se positionner en soutien de Beric (56e). Mais Hamouma, profitant d'une boulette de Dubois, trouva à son tour le poteau droit à angle fermé (57e). Puis les gants de portier nantais à ras de terre (59e). Beric buta de nouveau sur Dupé (62e).Le classementLes Verts n'y arrivaient pas, alors que Nantes avait désormais du mal à exister dans cette partie. C'est alors que Mbengue décida de sauver, un peu, son match en centrant du droit sur la tête de Corgnet, qui sauta plus haut que Djidji (70e, 1-1). Cette égalisation stéphanoise était méritée et ça sentait soudain le K.O. dans le Chaudron. Il ne vint finalement pas, même si Nakoulma aurait pu (dû) bénéficier d'un penalty en fin de match pour un accrochage de Théophile-Catherine. Saint-Étienne et Nantes gardent leur position. Ce n'est pas Bordeaux, seule équipe en course pour la cinquième place, qu'il détient désormais, et sorti vainqueur de ce week-end, qui s'en plaindra.Le joueur : Nakoulma, force cinqSergio Conceiçao, l'entraîneur portugais du FCN, a décidément eu le nez creux en faisant venir l'international burkinabais de Turquie, où il n'était plus payé, durant le mercato d'hiver. Hier, il a inscrit son cinquième but en six matches seulement de Ligue 1.Nakoulma ne marche plus à l'ombre

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages