Foot - L1 - Nantes - Christian Gourcuff (Nantes) : « On va se contenter de ça »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'entraîneur nantais Christian Gourcuff n'a pas reconnu son équipe en première période. Il était satisfait qu'elle ait ensuite réussi à hausser son niveau pour l'emporter à Lorient (2-0), ce dimanche. « Êtes-vous satisfait d'effectuer un retour gagnant à Lorient ?
D'avoir pris les trois points, oui. En deuxième mi-temps, c'était quand même du foot. Parce qu'en première, je ne sais pas, c'était assez incroyable. On avait des semelles de plombs, on avait l'impression de jouer sous 40°C. C'était une belle journée, il y avait du soleil mais on n'est pas en Afrique. C'est difficile à dire. En seconde période, on a montré des choses. C'est logique qu'on l'emporte, on avait eu des occasions avant (de marquer en fin de match). Sur la deuxième mi-temps, on était partout, on avait pris les choses en main. Ça s'est accéléré au fil des minutes. On va se contenter de ça. lire aussi Quand Chalobah est sorti, Lorient a craqué Qu'avez-vous dit à vos joueurs à la mi-temps ?
Ça ne sert à rien de gueuler, il faut dire les choses. Le constat était clair à la mi-temps, il ne fallait pas se voiler la face. On connaissait l'enjeu, c'était un match très important en termes de motivation, c'était incompréhensible de voir une mi-temps aussi terne. Il y a eu tout de suite un changement assez radical quand on est revenus. À quoi avez-vous pensé à ce moment-là ?
On a envie de la retraite. (rires) Le foot c'est du plaisir, personne n'en prend en voyant des mi-temps comme ça, c'est le cas aussi des joueurs. Il y a un décalage tellement important entre ce qu'on voulait faire et ce qu'on faisait à ce moment. Heureusement qu'on a trouvé des solutions. À la mi-temps, j'avais l'impression que les joueurs avaient fait un marathon hier, alors que dans le dernier quart d'heure, ils étaient encore capables d'enchaîner. Où est la raison ? Mentale peut-être. En tout cas ce n'est pas le physique. »