Foot - L1 - Nantes - Des incidents en loges à Nantes dimanche après le match contre Lorient

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Dimanche, après le nul concédé en toute fin de match par Nantes face à Lorient (1-1), le ton est monté dans les loges de La Beaujoire. Même à huis clos, il peut y avoir des tensions en tribunes à La Beaujoire. Dimanche, après le nul concédé par le FCN contre Lorient (1-1), une violente dispute a éclaté dans la loge présidentielle entre Patrice Rio, l'ancien défenseur du club, et Mogi Bayat, l'agent qui fait office de directeur sportif, comme l'ont révélé nos confrères de 20 minutes. À l'origine de l'esclandre, le but égalisateur signé Armand Laurienté, d'un incroyable coup franc de 37 mètres. Patrice Rio, ancien défenseur du FC Nantes « Je me suis permis de dire tout haut que pour moi Alban Lafont était responsable sur ce but » « Nous étions tous très déçus et je me suis permis de dire tout haut que pour moi Alban Lafont était responsable sur ce but, explique l'ancien international, âgé de 72 ans. En face de moi, M. Bayat, l'agent qui l'a mis à Nantes, a pris la mouche, et le ton est monté. » Il admet avoir échangé des paroles injurieuses avec son opposant mais ne souhaite pas s'étendre plus sur cette scène, au cours de laquelle les deux hommes auraient été au bord de l'affrontement physique : « Waldemar (Kita) a assez de problèmes comme ça, je ne vais pas lui en créer d'autres ». Le président nantais et son fils sont descendus au vestiaire quelques secondes après le fameux but de Laurienté. Ils n'ont pas assisté à cet incident. lire aussi Le classement de Ligue 1