Foot - L1 - Nantes et Lorient ne lâchent rien dans la lutte pour le maintien en Ligue 1

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Nantes a surclassé Brest (4-1) ce dimanche après-midi pour rester au contact de Lorient (17e), vainqueur d'Angers (2-0). En revanche, Nîmes a perdu deux points contre Reims (2-2) et Dijon s'est encore incliné, contre Metz (1-5). Les Canaris ne sont toujours pas en cage Les Nantais n'ont pas baissé les bras. Loin de là. Ils n'ont pas repris de points sur Lorient dans leur lutte à distance pour leur céder la place de 18e de Ligue 1 et barragiste, mais ils n'en ont pas perdu. Vainqueurs (2-1) de Strasbourg le week-end dernier, les joueurs d'Antoine Kombouaré ont enchaîné dimanche à Brest, où ils se sont imposés logiquement (4-1) contre une équipe démobilisée et presque sauvée. lire aussi Le film de Brest - Nantes Il n'y a pas vraiment eu de suspense au stade Francis-Le-Blé : Moses Simon a ouvert le score à la 15e, Ludovic Blas a doublé la mise avant la demi-heure de jeu (27e). Déjà buteur contre les Alsaciens, l'ancien Lorientais a récidivé avec classe, une frappe limpide et surpuissante du gauche après un pas d'élan. Imran Louza (56e) et Khalifa Coulibaly (62e) ont poursuivi l'entreprise de démolition de la défense brestoise au retour des vestiaires. Romain Faivre a sauvé l'honneur en fin de match (83e). Les Merlus toujours hors de l'eau Ce large succès était impératif pour Nantes, Lorient ayant battu Angers dans le même temps (2-0). Là aussi, le tournant du match est intervenu au quart d'heure de jeu, lorsque Lassana Coulibaly s'est fait expulser pour un tacle beaucoup trop engagé sur Laurent Abergel. À dix, les Angevins n'ont pas eu le temps de se réorganiser que leur capitaine Ismaïl Traoré sortait sur blessure (24e). lire aussi Le film de Lorient - Angers Troisième coup dur : ils ont concédé l'ouverture du score sur penalty. Ils ont d'ailleurs encaissé deux buts à intervalle rapproché, le premier juste avant la mi-temps, inscrit par Wissa (44e), le deuxième trois minutes après leur retour sur la pelouse (47e), le premier de la saison de Fabien Lemoine. Les Lorientais ont aussi joué à dix lorsque Julien Laporte a reçu un deuxième carton jaune (50e) mais les Angevins n'ont pas su en profiter. Les Merlus conservent donc leur avance de quatre points sur les Nantais à trois journées de la fin de la saison. Des Crocos les larmes aux yeux À l'instar de Nantes, Nîmes n'a pas abandonné tout espoir de maintien mais a lâché deux précieux points contre Reims (2-2). Les Gardois ont pourtant vécu un début de match des plus compliqués contre les Rémois, encaissant un but de Nathanaël Mbuku à la demi-heure de jeu. Cruel, alors qu'ils étaient bien rentrés dans leur match, mais Zindéine Ferhat avait été mis en échec à deux reprises par Predrag Rajkovic. lire aussi Le film de Nîmes - Reims Nîmes a entamé la deuxième période de la même façon, croquant littéralement ses adversaires. En bon capitaine, Renaud Ripart a montré l'exemple et égalisé (47e), avec son bandeau sur le front protégeant ses six points de suture. Intenable, Ferhat a délivré une merveille de passe pour Moussa Koné (72e). Le plus dur semblait fait... Las, un centre d'Alexis Flips a terminé sa course dans le but (81e). Dix-neuvièmes, les Crocos ont concédé deux points aux Canaris après ce cinquième match sans victoire en Ligue 1. lire aussi Calendrier et résultats de la Ligue 1 Dijon, c'est vraiment pas chouette Les journées de Ligue 1 se suivent et se ressemblent avec les Dijonnais, encore battus ce dimanche. Ils se sont pris une véritable correction à domicile contre les Messins (1-5). Les buteurs : Lamine Gueye (37e), Pape Sarr (42e), Fouad Chafik (71e, CSC), Vagner (82) et Dylan Bronn (85e). Rien n'a été épargné aux Bourguignons qui, en plus d'un but contre leur camp, ont joué toute la deuxième période à dix à la suite de l'exclusion de Bersant Celina (43e).