Foot - L1 - Nantes - Patrick Collot (Nantes) après la défaite à Reims : « On bataille pour le maintien »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Patrick Collot, l'entraîneur intérimaire de Nantes, battu à Reims (2-3) mercredi, explique que son équipe va devoir lutter pour rester en Ligue 1. Patrick Collot (entraîneur de Nantes, battu par Reims-3-2) : « Je trouve qu'on a été en net progrès par rapport au match face à Dijon (1-1, dimanche). Les joueurs ont été investis et ont fait une heure intéressante. Après, je n'arrive pas à m'expliquer ce scénario et ce passage à vide (trois buts concédés en six minutes). On a fait plutôt une bonne première mi-temps, on a été en place, organisé et on a bien appliqué les consignes pour empêcher les Rémois de développer leur jeu. « Le Championnat ne s'arrête pas aujourd'hui, il reste de nombreuses batailles à mener »
On marque sur un coup de pied arrêté et à partir de là, on a fait le plus dur. On a le match en main, on a des occasions de mettre le deuxième mais on n'a pas su être suffisamment tueurs. Et puis, tout s'écroule et on prend trois buts en six minutes. On a eu un passage à vide collectif et on est tous fautifs, pas seulement la défense. On est dans une situation très difficile et on est tous responsables. Le Championnat ne s'arrête pas aujourd'hui, il reste de nombreuses batailles à mener. Il va falloir se relever vite. On bataille pour le maintien, il faut en avoir conscience. » lire aussi Les tops-flops de Reims-Nantes : Cafaro change tout, Fabio se rate David Guion (entraîneur de Reims, vainqueur de Nantes 3-2) : « C'était un match très difficile car on restait sur une série compliquée à domicile. On avait mis une composition pour tenir le ballon, marquer des buts et rassurer les joueurs en leur faisant comprendre qu'ils avaient des qualités. Malheureusement, après seulement vingt minutes, on encaisse un but en appréciant très mal la trajectoire d'une tête. Ensuite, ça a été très difficile psychologiquement, c'est le lot des équipes mal classées. « On va reprendre confiance, petit à petit » En seconde période, on a relevé la tête, insisté sur notre projet de jeu et haussé notre agressivité. La rentrée de Mathieu (Cafaro) a dynamisé notre attaque. On a égalisé et on a ensuite vu tout le contraire : des ressources, du caractère et de l'envie d'aller vers l'avant. On a même eu une balle de 4-1 mais finalement, on prend un but casquette et les dix dernières minutes ont été difficiles à supporter. Ça prouve qu'on n'est pas totalement guéri mais on est sur la bonne voie. Cette victoire fait du bien car mes trois attaquants ont marqué. On va reprendre confiance, petit à petit. » lire aussi La 15e journée de Ligue 1 Kolo Muani «On est un peu abattu» Randal Kolo Muani, attaquant de Nantes, après la défaite (3-2) à Reims: « On avait la maîtrise du match, on poussait et en quelques contres, Reims nous a eus. Mais on ne s'attendait pas à ça. On avait les occasions pour tuer le match, on ne les a pas concrétisées. La roue a tourné et les Rémois ont mis au fond le peu d'occasions qu'ils avaient. On est un peu abattu après avoir eu cette maîtrise pendant tout le match. L'ambiance dans le vestiaire est un peu électrique, c'est normal. Le nouvel entraîneur a changé quelques trucs, mais il n'y a pas eu un grand changement entre le coach Gourcuff et le coach Collot. Je ne pense pas qu'il y ait eu un choc psychologique avec le changement d'entraîneur. On a du mal à faire mal, on subit un peu trop les choses. On est en manque de confiance, il va falloir relever la tête très vite à Angers (dimanche). »