Foot - L1 - Ligue 1 : Nantes se réveille à Angers, Clermont et Montpellier arrachent un point à dix

·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nantes a mis fin à sa dynamique négative avec un large succès sur le terrain d'Angers (4-1), qui n'avait pas encore perdu cette saison. Clermont, contre Brest (1-1), et Montpellier, à Troyes (1-1), ont décroché un point alors qu'ils étaient à dix contre onze. Nantes se réveille à Angers Sur une série de trois revers sans aucun but marqué, le FC Nantes s'est réveillé avec éclat à Angers, ce dimanche (4-1). Au stade Raymond-Kopa, où le FCN version Antoine Kombouaré avait démarré en trombe, le 14 février (3-1), les Canaris ont fait la différence dès l'entame. Andrei Girotto a ouvert le score de la tête sur corner (3e), et Ludovic Blas a fait le break sur un penalty obtenu par Randal Kolo Muani (6e). Dans une partie folle, le capitaine du SCO Ismaël Traoré a cru relancer son équipe à la réception d'un corner de Mangani (10e). Mais les Nantais ont repris deux buts d'avance peu après, par Kolo Muani, qui a exploité après une série de dribbles un centre de Moses Simon, déjà passeur décisif sur le premier but (23e). 5 Moses Simon est en tête du classement des passeurs décisifs de Ligue 1 avec cinq services. lire aussi Le film d'Angers-Nantes Nantes n'avait plus marqué trois buts en Championnat aussi rapidement depuis plus de 20 ans, et Alban Lafont a été vigilant pour garder cette avance. Ludovic Blas, très en vue, a assuré la victoire d'un doublé en contre, bien décalé par Kolo Muani (79e). Nantes (7 points) se donne un peu d'air, tandis qu'Angers, avec cette première défaite de la saison, pourrait tomber du podium selon le résultat de l'OM contre Rennes. lire aussi Classement de la Ligue 1 Clermont arrache un point à dix contre Brest Après la gifle reçue contre le PSG au Parc des Princes la semaine dernière (0-4), Clermont, équipe surprise du début de saison, a connu un match agité contre Brest (1-1). Alors qu'ils venaient de se procurer la première frappe cadrée de la rencontre par Bayo (47e), les Clermontois ont été réduits à dix, lorsque Johan Gastien a vu rouge pour une faute sur Franck Honorat (49e). Le VAR a confirmé la décision de M. Dechepy après quelques instants de flottement, et sur le coup franc qui a suivi, Romain Faivre a déposé le ballon sur la tête de Brendan Chardonnet (52e). lire aussi Le film de Clermont-Brest Mais Clermont a un supplément d'âme depuis plusieurs mois, et l'a encore prouvé en égalisant en infériorité numérique, quand l'inévitable Elbasan Rashani a repris un coup franc de Jason Berthomier (65e). Savanier sauve Montpellier à Troyes Après avoir décroché son premier succès de la saison sur le terrain de Metz la semaine dernière (2-0), Troyes a failli confirmer par une victoire à domicile contre Montpellier. Mais le MHSC a arraché le nul dans les derniers instants (1-1) grâce à son capitaine Téji Savanier, qui a exploité un centre de Gioacchini avec un peu de réussite (87e). Proche d'un départ en Espagne en fin de mercato, Yoann Touzghar (34 ans) avait pourtant bien lancé Troyes. L'international tunisien a marqué en coupant un centre de la flèche Issa Kaboré (38e). Le promu a continué de pousser mais a manqué de se faire rejoindre avant la pause, quand Souquet a touché le poteau d'une frappe depuis l'entrée de la surface (45e). lire aussi Le film de Troyes-Montpellier Ce même Souquet aurait pu obtenir un penalty quand son centre a été touché par la main de Giraudon (55e), mais Florent Batta en a décidé autrement. Le défenseur montpelliérain Matheus Thuler a été exclu (80e) après un deuxième avertissement, mais même sans lui, son équipe a arraché un point dans l'Aube. Reims souffre encore à domicile contre Lorient Reims n'y arrive pas à Auguste-Delaune. Le club champenois a enchaîné un douzième match sans succès sur son terrain ce dimanche, en faisant match nul contre Lorient (0-0). Le crack rémois Hugo Ekitike (19e) a cru ouvrir le score rapidement, mais a été rattrapé par le VAR pour un hors-jeu (8e). C'est finalement le gardien de Reims Predrag Rajkovic qui s'est mis en évidence à maintes reprises, devant Mendes (32e), Igor Silva (55e) ou Monconduit (58e). Reims (7 points) reste à deux longueurs de Lorient (9). lire aussi Le film de Reims-Lorient

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles