Foot - L1 - Nice - Adrian Ursea après Nice-Lorient : « On est en manque flagrant de confiance »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'entraîneur de Nice Adrian Ursea a trouvé son équipe hésitante contre Lorient, ce mercredi (2-2). Adrian Ursea (entraîneur de Nice, après le match nul 2-2 à domicile contre Lorient) : « On est en manque flagrant de confiance. Je n'ai jamais considéré qu'on en était sorti. J'avais insisté sur ce point à mon arrivée. On est toujours dedans. On se met la pression, le pied tremble, la passe n'arrive pas. Même en première période, on n'a pas eu le contrôle de la rencontre. Adrian Ursea, entraîneur de Nice « On n'a pas fait ce qu'il fallait » Le pressing haut lorientais nous a gênés. On n'a pas fait ce qu'il fallait. Nous n'avons que deux occasions, deux buts. Il aurait fallu jouer plus direct. Lorient a fait le nécessaire, tout simplement. On sort émoussé de cette période avec plusieurs blessés. Youcef Atal est sorti à la mi-temps par précaution. Mon souci est comment amener le groupe à s'accrocher à quelque chose qui fonctionne. Cela n'a pas été le cas ce soir (mercredi) devant Lorient. » lire aussi Les tops-flops de Nice-Lorient Christophe Pelissier (entraîneur de Lorient) : « Ce soir (mercredi), on méritait les trois points. On a produit du jeu, on a tiré au but beaucoup plus que Nice. On a dominé la totalité de la rencontre. C'est difficile de faire plus en déplacement. Bien sûr, il y a eu des manques et de la naïveté défensive. Mais notre adversaire n'est venu que deux fois dans notre surface et a marqué deux buts. Il y a donc forcément des regrets. Christophe Pelissier, entraîneur de Lorient « Nous n'avons pas été récompensés mais nous sommes sur le bon chemin » Dans notre situation sportive, on aurait pu s'effondrer à la mi-temps. Les joueurs se sont remobilisés. J'avais dit au groupe qu'on était en mission pour la famille de Yohann, trois jours après le drame au Moustoir. On ne pouvait pas lâcher. Ce serait un match référence si on avait pris les trois points. Nous n'avons pas été récompensés mais nous sommes sur le bon chemin. Mes deux attaquants ont marqué. Il y a beaucoup de points positifs au plan psychologique. Et dans le jeu, on n'a pas vu un Lorient timoré. À la fin, on rate deux ou trois occasions. Je verrai le directeur sportif pour faire un bilan de ce début de saison et voir pour le mercato. Nous avons trois défenseurs qui ont été opérés. Comme je l'ai déjà dit, je souhaiterais avoir un ou deux joueurs supplémentaires. »