Foot - L1 - Nice - Christophe Galtier (Nice) avant le match contre Montpellier : « Pas d'émotion chez Andy (Delort) »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour l'entraîneur de Nice Christophe Galtier, les retrouvailles entre Andy Delort et son ancien club, Montpellier, n'ont rien de particulier. « Que change le fait d'être deuxième au classement ?
Rien. Il faut simplement maintenir le niveau d'exigence, le niveau de motivation, ne pas être dans le relâchement. Il faut aussi accompagner les joueurs non pas dans l'euphorie mais dans une grande détermination pour conserver cette place match après match. Cette rencontre face à Montpellier sera-t-elle particulière émotionnellement pour Andy Delort ?
Pas plus que pour un autre. Comme cela l'avait été pour Melvin Bard et Amine Gouiri face à Lyon. On n'est plus dans les années 80 ou 90 quand les joueurs faisaient douze ans dans un même club. L'histoire d'Andy s'est terminée comme elle s'est terminée pour d'autres joueurs. Il n'y aura pas d'émotion chez Andy. Les footballeurs de cette génération-là sont habitués aux changements de club et à ce que cela comporte. « Montpellier peut vous sanctionner de manière chirurgicale si vous laissez des opportunités » Mais la différence avec d'autres est qu'Andy était capitaine à Montpellier et que son départ a été mal vécu par les dirigeants de Montpellier...
Concernant les dirigeants de la Paillade, et Dieu sait que j'ai beaucoup de respect pour M. Mézy et Laurent Nicollin, un joueur était sur le marché, il y avait un prix de vente, il a été acheté, voilà. Il n'y a rien. Pourquoi on parle d'Andy plus que d'un autre ? Parce qu'il était capitaine et qu'il a commencé la saison là-bas ? Mais c'est l'histoire d'un mercato qui finit le 1er ou le 2 septembre. lire aussi La 13e journée de Ligue 1 Montpellier est une équipe qui a beaucoup changé. Que pensez-vous d'elle ?
Il y a eu l'arrivée d'un nouvel entraîneur, Olivier Dall'Oglio, qui est toujours dans la même philosophie par rapport aux équipes qu'il a pu diriger. Il y a eu le départ de joueurs historiques et qui ont fait de grosses saisons. Je pense à Vitorino Hilton, Gaëtan Laborde, Andy Delort. Quand il y a un changement d'entraîneur et que vous perdez ces trois cadres, vous pouvez vous attendre au pire, mais à travers le recrutement et une autre organisation de jeu, Montpellier est resté performant. C'est une équipe qui a de la percussion, de la vitesse, de la profondeur. Elle peut vous sanctionner de manière chirurgicale si vous laissez des opportunités. Comment va Dolberg. Sera-t-il dans le groupe ?
Oui. Il est bien. Il est rentré de son domicile familial (au Danemark). On avait décidé de ne pas l'emmener sur le match à Angers, mais il faisait des séances. Là, il a réintégré le groupe d'une manière normale. Il est dans de très bonnes dispositions. » lire aussi Le classement de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles