Foot - L1 - Nice - Kasper Dolberg (Nice) : « Ça va de mieux en mieux »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Touché par le Covid, l'attaquant danois de Nice Kasper Dolberg s'est confié sur son état de forme en conférence de presse, vendredi, avant la réception de Saint-Etienne. « Comment vous sentez-vous ? À 100 % de vos possibilités ?
Je me sens très bien. Ça fait bien deux semaines que je m'entraîne bien, deux matches que je dispute. Je ne sais pas si je suis à 100 %, mais le corps se sent très bien. Cela fait longtemps que je ne me suis pas senti comme ça. Je me sens fort. Je sens que j'ai de l'énergie. J'ai quelques détails à améliorer sur le plan physique. Il m'a manqué un peu de jus sur les vingt dernières minutes lors du dernier match, mais ça va de mieux en mieux. J'ai fait une bonne semaine d'entraînement, je suis optimiste. lire aussi Calendrier et résultats de la Ligue 1 On a l'impression que vous ne doutez pas. Mais avez-vous eu des doutes avec vos soucis de ces derniers mois ?
Je dirais que c'est très humain d'avoir des doutes, surtout quand de telles situations arrivent et que tu penses que tu as le monde entier contre toi. Mais, de manière générale, j'ai une bonne confiance en moi, je connais mes qualités. Quelle relation avez-vous avec Amine Gouri ?
On a une très bonne relation. C'est un très bon footballeur. C'est très facile de jouer à ses côtés parce qu'il voit le jeu, il a le dribble, il sait créer le danger et ouvrir les espaces. Ça fait un petit moment maintenant qu'on joue ensemble. On est de mieux en mieux ensemble. Vous n'avez pas marqué depuis le 25 octobre. Avez-vous faim de marquer à nouveau ?
Oui. Très. Quand on est attaquant, on entre sur le terrain pour ça, pour marquer. Qu'on marque beaucoup ou pas du tout, ça ne change rien : on veut marquer. lire aussi Le classement de la Ligue 1 À propos du Covid « J'ai dû mettre deux semaines pour me sentir de nouveau ok » Vivez-vous la saison la plus compliquée de votre carrière ?
Non, je ne sais pas. J'ai eu deux difficultés cette année. Il y a eu des hauts et des bas, mais c'est comme ça le football. En ce moment je suis très content. Je n'ai l'impression que c'est difficile d'être à ma place. Comment s'était passée votre période avec le Covid. Comment l'avez-vous vécue ?
Je me suis senti avec un peu de fièvre. Je n'y ai pas trop pensé, et le jour après, je me suis réveillé très malade en plein milieu de la nuit. Je n'ai pas été bien pendant cinq jours. Ça m'a pris un petit temps pour être de nouveau capable de courir et me sentir à nouveau bien dans mon corps. J'ai dû mettre deux semaines pour me sentir de nouveau ok. Avez-vous un objectif de buts pour cette saison ?
Je n'ai pas un chiffre en tête sur le nombre de buts que je veux marquer. Je ne fonctionne pas comme ça. Au niveau de l'équipe, l'objectif est de prendre des points, d'essayer d'être stable, de gagner des matches. Êtes-vous heureux à Nice ?
Oui. C'est un super endroit où habiter. Je profite du soleil. C'est une super ville. »