Foot - L1 - Nice - Mickaël Le Bihan (Nice) : «Nous savourons tous»

L'Equipe.fr
Les Niçois étaient ravis d'avoir assuré au moins la troisième place en Ligue 1, après leur victoire contre Nancy (3-1), ce samedi.

Les Niçois étaient ravis d'avoir assuré au moins la troisième place en Ligue 1, après leur victoire contre Nancy (3-1), ce samedi. Mickaël Le Bihan (attaquant de Nice, vainqueur 3-1 de Nancy) : «Le podium assuré, nous savourons tous mais il reste des matches. Même à l'entraînement, nous voulons toujours tout gagner, alors... Ma première titularisation de la saison et ce but, ce n'est que du bonheur. Cela a été très compliqué pour moi la saison passée. J'ai beaucoup travaillé pour revenir après des blessures. Sur l'action, je sens que Younes (Belhanda, ndlr) va tacler le ballon, je m'oriente vers le but. Je suis presque sûr que le gardien nancéien va sortir et j'anticipe. En fin de rencontre, j'ai eu du mal. Je dois encore m'améliorer.»Jean Michaël Seri (milieu de Nice) : «Ce n'est pas mon meilleur match, mais l'un des plus aboutis. Je suis récompensé par ce doublé. Il y a eu des rencontres plus intéressantes au cours desquelles j'ai perdu moins de ballons. C'est très agréable de pratiquer ce jeu simple fait de passes. Si nous sommes assurés de terminer au minimum troisième, cela atteste un bel état d'esprit du groupe. Si nous le conservons, pourquoi ne pas espérer mieux. Nous sommes jeunes mais ambitieux.»Yoan Cardinale (gardien de Nice) : «Ce sera dur de faire mieux la saison prochaine. Le club a beaucoup d'ambitions, les joueurs aussi. Quand une saison est historique, elle l'est avec 73 points à la 33e journée et un podium d'ores et déjà assuré, c'est qu'elle est belle. L'été dernier, les supporteurs flippaient. Notre vestiaire aussi après les départs de nos meilleurs buteurs Hatem Ben Arfa et Valère Germain, de notre capitaine Mendy et du coach. Le club a reconstruit une équipe et Lucien Favre a apporté sa patte. Nous avons un groupe de caractère. Champions d'automne, tout le monde nous enterrait. Nice est toujours là. C'est exceptionnel. Quand Plea et Cyprien se sont gravement blessés, on a pris un coup sur la tête. Et on est reparti.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages