Foot - L1 - Nice - Nice : Les mille et une affiches de Mario Balotelli

L'Equipe.fr
En dix ans de carrière, Mario Balotelli, aujourd'hui à Nice, a disputé de nombreux chocs avec l'Inter Milan, Manchester City, Liverpool ou encore l'AC Milan. Avant le clash face au PSG, ce dimanche soir (21h00), retour sur ses prestations les plus marquantes dans ces grands matches.

En dix ans de carrière, Mario Balotelli, aujourd'hui à Nice, a disputé de nombreux chocs avec l'Inter Milan, Manchester City, Liverpool ou encore l'AC Milan. Avant le clash face au PSG, ce dimanche soir (21h00), retour sur ses prestations les plus marquantes dans ces grands matches.La plus précoceUn mois après ses débuts avec les pros de l'Inter, Mario Balotelli (17 ans) va faire parler de lui en quarts de finale retour de la Coupe d'Italie 2007-2008. Face à la Juventus, ennemie de son club, le jeune attaquant marque un doublé à Turin pour donner la victoire 3-2 aux siens (2-2 à l'aller). Ces derniers se qualifieront ainsi pour le dernier carré.La plus abjecteLe 19 avril 2009, dans un nouveau Derby d'Italie contre la Juventus Turin, Mario Balotelli marque encore (1-1). Mais c'est surtout l'attitude des fans de la Vieille Dame à l'encontre du joueur d'origine ghanéenne de l'Inter (cris de singe, insultes) qui pollue le match. Le stade de la Juve sera suspendu pour un match. A la suite de ces événements, le règlement de la Ligue italienne a changé et l'arbitre peut désormais arrêter définitivement un match si les spectateurs se rendent coupables de racisme.La plus regrettableRemplaçant lors de la demie aller de Ligue des champions contre le Barça, le 20 avril 2010, Mario Balotelli entre lors du dernier quart d'heure. Dégoûté, il marche sur le terrain et ne sert à rien. Sifflé par les supporters, il jette le maillot de l'Inter au sol au coup de sifflet final. «Materrazzi voulait le démonter dans le tunnel après le match», racontera Ibrahimovic. «C'est un gamin», taclera son équipier Stankovic. José Mourinho et tout l'état-major de l'Inter fustigèrent son comportement. Une attitude que le principal intéressé regrette aujourd'hui amèrement : «C'est le seul truc que je changerais si je pouvais le faire.»La plus folleMario Balotelli a été le principal acteur de l'une des victoires les plus marquantes de l'histoire de la Premier League : le fameux 6-1 de City sur le terrain de United lors du derby de Manchester en octobre 2011. Trouvé deux fois par Milner, il inscrivit les deux premiers buts des Citizens (22e, 60e). Il fut aussi à l'origine de l'expulsion de Jonathan Evans (46e) et s'illustra surtout par le message inscrit sous son maillot et arboré après son ouverture du score : «Why always me ?». Une référence aux critiques constantes sur son mode de vie.La plus courteMario Balotelli a toujours eu des problèmes de comportement sur le terrain. Très souvent expulsé, il a craqué lors d'un Liverpool-City, fin novembre 2011. Il écopa d'un avertissement à la 76e pour une faute sur Johnson. Cinq minutes plus tard, il donna un coup de coude au visage de Skrtel et reçut un carton rouge. Quinze minutes seulement après son entrée en jeu...La plus historiqueEcarté du groupe par Roberto Mancini pour un énième écart de conduite, Mario Balotelli va apparaître dans le dernier match de la saison 2011-2012, contre les QPR. Il entre à la 75e alors que City perd 1-2. A la 90e+2, Dzeko égalise. A la 90e+4, Balotelli offre un relais dos au but à Sergio Agüero qui marque. Grâce à cette passe décisive de l'Italien, les Citizens remportent leur premier titre de champion depuis 1968 à la différence de buts devant l'ennemi United !La plus «frenchy»Dix jours après ses débuts avec Nice, et un doublé contre l'OM (3-2), Mario Balotelli est aligné contre Monaco lors du derby. Les Aiglons déroulent contre le futur demi-finaliste de la Ligue des champions (4-0). Homme du match, l'Italien inscrit encore deux buts. C'est la première fois depuis 25 ans qu'un joueur inscrit quatre réalisations lors de ses deux premières rencontres de L1.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages