Foot - L1 - Nice-OM - Christian Estrosi, le maire de Nice, fustige l'attitude des Marseillais lors de Nice-OM

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, s'en est pris lundi matin à l'entraîneur et au président de l'OM, Jorge Sampaoli et Pablo Longoria. Après Benoît Payan, le maire de Marseille, ce fut au tour du premier élu de Nice, Christian Estrosi, de réagir après les incidents qui sont survenus dimanche soir, lors de la rencontre Nice-OM. Lundi matin, à plusieurs reprises sur son compte twitter, le maire niçois s'en est surtout pris aux dirigeants marseillais, notamment le président, Pablo Longoria, ainsi qu'à l'entraîneur Jorge Sampaoli.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Si le comportement de certains supporters est inqualifiable, celui du président de l'OM l'a été aussi en tribune et celui de l'entraîneur sur le terrain », a-t-il écrit. « À cet égard, je veux saluer le comportement irréprochable des joueurs et de l'entraîneur de l'OGCN. Il appartient désormais aux instances nationales de prendre les décisions qui s'imposent. À chacun de les respecter », a-t-il ajouté. lire aussi Maracineanu : « Une ligne rouge a été franchie » En tribune, Longoria et le président de Nice Jean-Pierre Rivère en sont presque venus aux mains. « Ils se sont empoignés par le col et les gardes du corps ont dû les séparer », a raconté à l'AFP un témoin de la scène en tribune présidentielle.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles