Foot - L1 - Nice-OM - Incidents de Nice-OM : la LFP demande l'aide du gouvernement

·1 min de lecture

La Ligue de football professionnel a adressé une lettre à différents ministères ce mardi, appelant à « une action commune » pour que « les fauteurs de trouble soient sanctionnés ». Après les incidents ayant eu lieu dimanche soir lors de la rencontre entre Nice et l'OM, la LFP a adressé un courrier aux ministères de l'Intérieur, de la Justice, de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et des Sports, appelant le gouvernement à l'aide quant aux problèmes de sécurité dans les stades. Selon les informations obtenues par RMC, Vincent Labrune, le président de la Ligue de football professionnel a exprimé son « inquiétude » quant à « des faits inacceptables » s'étant produits depuis le début du Championnat : « La sécurisation des matches de football et la gestion de certains supporters sont particulièrement complexes. Dans ces conditions, il me semble important de vous alerter pour vous faire part de notre inquiétude et vous rappeler que les pouvoirs de la LFP sont, somme toute, assez limités pour régler ces problèmes de violence et d'ordre public. » Vincent Labrune demande « une action commune » Si les évènements survenus à l'Allianz Riviera ont réussi à déclencher une prise de conscience générale, ces faits s'inscrivent dans une montée inquiétante de la violence en tribunes : « Il est essentiel que les fauteurs de trouble soient sanctionnés significativement et, cela nécessite une action commune des clubs, des instances, des pouvoirs publics locaux et nationaux, mais aussi et surtout de la justice. » Nice et l'OM dans l'attente de la commission Alors que l'OM travaille au montage d'un dossier ciblé contre Christophe Galtier, les deux clubs restent dans l'incertitude quant aux possibles sanctions. En attendant, le préfet des Alpes-Maritimes a annoncé la fermeture pour quatre matches de la tribune Populaire Sud de l'Allianz Riviera. lire aussi Que risquent les acteurs des incidents entre Nice et l'OM ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles