Foot - L1 - Nice-OM - Le président de Lille Olivier Létang surpris par les sanctions de Nice-OM

Le président du LOSC Olivier Létang s'attendait à des sanctions plus lourdes après les événements qui ont émaillé la rencontre entre Nice et l'OM, le 22 août dernier. Interrogé sur les débordements qui ont émaillé le Nice-OM du 22 août dernier, Olivier Létang a semblé surpris par les sanctions qui ont été imposées au club niçois. Après avoir expliqué qu'il n'aimait pas « parler des autres clubs », le président du LOSC a confié : « On a franchi des limites. À partir du moment où des spectateurs pénètrent sur une pelouse et s'en prennent physiquement à des acteurs, pour moi c'est inacceptable. Il y a une frontière qu'on ne peut pas franchir. Après, quant aux sanctions, est-ce qu'elles étaient suffisamment importantes... Je m'attendais en tout cas à des sanctions qui fassent en sorte qu'on se dise "plus jamais ça". Car porter atteinte à l'intégrité physique des joueurs, c'est inacceptable, insupportable. Sur le sujet, j'ai beaucoup aimé l'édito de Vincent Duluc (dans L'Équipe de ce jeudi). »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles