Foot - L1 - Nice - Patrick Vieira (Nice) : « Ce n'est pas suffisant »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Au-delà de la victoire, l'entraîneur de Nice a vu du positif dans le jeu produit par ses joueurs dimanche dernier contre Reims (2-0). Même s'il reconnaît qu'il en faudra davantage face à Bordeaux, vendredi (20h45). « Alexis Claude-Maurice est forfait pour la réception de Bordeaux, vendredi (20h45)...
Il a ressenti une petite douleur à un mollet après le match contre Reims. Il sera malheureusement éloigné des terrains pendant au moins deux semaines. Christophe Hérelle (sorti pour une douleur derrière une cuisse) ? Il n'y a pas de problème pour qu'il soit dans le groupe pour Bordeaux. Le programme de la 13e journée de Ligue 1 Après votre victoire face à Reims (2-0), l'objectif sera d'enchaîner...
Il faut continuer à progresser. Sur le match contre Reims, il y a eu des choses qu'on a améliorées. Il faut se rendre compte de notre situation : on était dans une situation très compliquée où on avait besoin de gagner, on avait besoin de prendre de la confiance. Sur ce match-là, l'état d'esprit et le collectif, ça a très bien fonctionné. Après, il faudra beaucoup plus pour être régulier et enchaîner les victoires. Il faudra beaucoup mieux jouer, être plus dangereux et être plus solide défensivement pour enchaîner les victoires. Faudra-t-il mieux entrer dans le match contre Bordeaux ?
Oui, le premier quart d'heure a été très compliqué dimanche dernier. Ce n'était pas un problème technique ou tactique. C'était un moment de fébrilité. En enchaînant les bonnes passes, l'équipe a gagné en confiance. Cette victoire va nous faire beaucoup de bien. « Il faut rester constant et ne pas paniquer en cas de mauvaise série » Après les sifflets, redoutez-vous une certaine animosité du public ?
Non, pas du tout. On ne peut pas contrôler ce qui se passe dans les tribunes. Peut-être indirectement par rapport aux performances qu'on peut faire sur le terrain. Mais ce qui est sûr, c'est qu'on est conscient qu'on peut mieux faire et qu'on doit mieux faire. Le classement de la Ligue 1 Vous avez connu un début de Championnat difficile mais vous êtes toujours à trois points du podium...
C'est pour ça que vous ne m'avez jamais entendu parler de crise. Le Championnat fait que si on gagne trois matches, on est en haut du tableau. Il faut rester constant et ne pas paniquer en cas de mauvaise série. Le Championnat est très serré. Tout le monde peut espérer finir dans le haut du tableau. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi