Foot - L1 - Nice - Un recours déposé par les supporters niçois contre leur interdiction de déplacement à Marseille

L'Equipe.fr
L'état d'urgence et la mobilisation des forces de l'ordre sur le second tour de l'élection présidentielle ont contraint la préfecture des Bouches-du-Rhône à interdire les supporters niçois de déplacement à Marseille dimanche.

L'état d'urgence et la mobilisation des forces de l'ordre sur le second tour de l'élection présidentielle ont contraint la préfecture des Bouches-du-Rhône à interdire les supporters niçois de déplacement à Marseille dimanche.En réaction à l'arrêté interdisant aux supporters niçois de se déplacer au Vélodrome dimanche, pour le match face à Marseille, la Populaire Sud a annoncé sa volonté de déposer «un recours auprès du tribunal administratif» par l'intermédiaire de son avocat. Dans une interview accordée à 20 Minutes, le président de cette association de supporters dénonce «une atteinte à nos libertés».Guillaume Bacchieri, capo de cette même Populaire Sud, s'interroge pour sa part sur les arguments avancés par la préfecture des Bouches-du-Rhône pour justifier sa décision, à savoir l'état d'urgence et la mobilisation des forces de l'ordre sur le second tour de l'élection présidentielle. «Les autorités estiment ne pas être capables d'encadrer 500 supporters entre Nice et Marseille, mais elles accueillent 15 000 Turcs (à Lyon, en Ligue Europa), déplore-t-il ainsi. Je ne comprends pas.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages