Foot - L1 - Nice renverse Clermont et prend la deuxième place de Ligue 1

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Longtemps mené après un but de Florent Ogier (17e), l'OGC Nice a renversé en cinq minutes Clermont, au stade Gabriel-Montpied, grâce à un superbe doublé d'Amine Gouiri (77e, 82e). Les Aiglons sont deuxièmes de Ligue 1. Le joueur : Gouiri, quel doublé ! Titularisé sur le côté gauche du 4-4-2 niçois, l'international Espoirs a été très discret, voire carrément effacé pendant les 73 minutes passées à ce poste. Mais comme par enchantement, dès qu'il a été replacé dans l'axe (après l'entrée de Stengs à la place de Dolberg), Amine Gouiri (21 ans, 16 sélections, 6 buts) a surgi pour réaliser un superbe doublé. lire aussi Le film de Clermont - Nice Certes aidé par la faute de main du gardien clermontois Ouparine Djoco (qui effectuait sa première apparition en L 1) sur son premier but, une très belle reprise de l'extérieur du pied droit (1-1, 77e), il a marqué le deuxième dans la foulée grâce à une sublime demi-volée enroulée de l'intérieur du même pied (1-2, 82e). Il a ainsi porté son total à huit buts en Ligue 1 cette saison. Il a surtout permis à des Azuréens longtemps apathiques de renverser des Clermontois valeureux mais malheureux et de prendre la deuxième place de Ligue 1, à onze points du PSG. Le match : 1-2 Après sa défaite à domicile contre Montpellier (0-1), Nice tenait forcément à réagir. Pourtant, cette volonté est très longtemps restée imperceptible. L'OGCN est ainsi carrément passé au travers de sa première période, malgré les efforts de Delort, à l'origine de deux escarmouches des Aiglons (14e, 38e). Et les Niçois s'en sortaient vraiment bien en n'étant mené que d'un but, celui inscrit de la tête par Ogier sur un coup franc de Berthomier (1-0, 16e). La manière dont cette phase arrêtée a été concédée, par Dolberg après un ballon bêtement perdue et une faute sur Gastien, symbolisait d'ailleurs très bien l'apathie de Nice. lire aussi La 14e journée de Ligue 1 Alors qu'en face, les Clermontois, qui ont mis de l'intensité, de la qualité et du mouvement, ont eu des occasions par Nsimba (5e), Allevinah (7e) et Gastien (13e), à chaque fois mis en échec par Benitez, encore intervenu face à Abdul Samed (40e) et Billong (41e), mais aussi sauvé par son poteau, sur une tête de Gastien (41e). En seconde période, alors que les Azuréens ne se réveillaient pas vraiment, Clermont a eu deux balles de break par Bayo (67e, 76e), mais il ne les a pas converties. Puis Amine Gouiri a donc surgi et a renversé le match en cinq minutes (77e, 82e, voir ci-dessus), sur des services de Schneiderlin et Kluivert (sur corner), tous deux entrés en jeu, ce qui souligne le coaching réussi de l'entraîneur niçois, Christophe Galtier. Bien sûr hyper-soulagé au coup de sifflet final. lire aussi Le classement de Ligue 1 4 Le nombre de défaites consécutives de Clermont en Ligue 1, ce revers contre Nice (1-2) s'ajoutant à ceux subis à Nantes (1-2), contre l'OM (0-1) et à Saint-Etienne (2-3).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles