Foot - L1 - Noël Le Graët (FFF) : « Terminer le 30 juin paraît impossible »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Face au coronavirus, le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, ne juge pas raisonnable de pronostiquer une date de reprise des compétitions. Noël Le Graët, le président de la FFF, a détaillé ce qui s'était dit lors du comité exécutif de la Fédération qui s'est tenu jeudi. « J'ai répété que personne n'était maître du calendrier. On ne peut pas reprendre la compétition avant que l'État ne donne son feu vert », a-t-il notamment expliqué. Droits TV : les millions que Canal + refuse de payer Ce vendredi, la plupart des clubs professionnels ont échangé dans le cadre du Bureau de la LFP. « Ils n'ont pas toujours la même opinion. (...) Aujourd'hui, il faut être extrêmement prudent. On ne peut pas prendre une décision aujourd'hui du type : ''On va démarrer à telle date, on va terminer fin juillet''. Il y a des souhaits bien évidemment, mais rien de concret, aujourd'hui ce ne serait pas raisonnable », a-t-il poursuivi. « Il y a des hypothèses de reprise : 15 mai pour certains, 1er ou 15 juin pour d'autres. Pour d'autres encore, on n'ira pas au bout. Il faut faire attention à ce que l'on dit et écouter l'État. L'objectif c'est de reprendre le plus vite, mais sans risque de santé pour nos spectateurs et nos joueurs. En tout cas, on se rend compte qu'aujourd'hui, terminer le 30 juin paraît impossible », a conclu Noël Le Graët. Coronavirus : les élections à la FFF reportées ?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi